Le congrès de Toulouse du PS: le débat est lancé

Alors que le prochain congrès du parti socialiste se tiendra à Toulouse du 26 au 28 octobre, l'édition «PS: bon gré, congrès», créée en 2008 pour mettre en débat les différentes propositions à l'ordre du jour du Congrès de Reims, fait peau neuve... pour relancer les débats. 

Alors que le prochain congrès du parti socialiste se tiendra à Toulouse du 26 au 28 octobre, l'édition «PS: bon gré, congrès», créée en 2008 pour mettre en débat les différentes propositions à l'ordre du jour du Congrès de Reims, fait peau neuve... pour relancer les débats. 

La date butoir de dépôt des motions pour le congrès est fixée au 12 septembre. L’occasion, pour les membres du club de Mediapart – électeurs, sympathisants, militants ou non-, de débattre de propositions qui intéressent l'ensemble de la vie politique : cumul des mandats, transparence, indemnités, programme politique... Pour peu que vous vous empariez de cette édition, tous les thèmes de ce congrès peuvent être débattus ici, mis en perspective avec d'anciens engagements – puisque les contributions datant du congrès de Reims sont toujours disponibles –, avec les pratiques d’autres partis, partenaires ou rivaux, avec des expériences internationales qui pourraient avec profit s’acclimater ici.

Pas question pourtant d'en faire l'espace publicitaire à telle ou telle motion, de coller des communiqués, de publier les documents : tout ce matériel militant est largement disponible ailleurs sur le Net ; le reproduire ici n’apporterait rien ; un lien au détour d'une phrase suffira amplement. Notre ambition est claire : offrir un « forum », devenir le lieu temporaire du débat, mettre en question les idées, les projets, les propositions, les impasses. Sympathisants, adhérents, opposants, apolitiques, vous êtes tous les bienvenus dans cette édition, pour peu que vous respectiez la courtoisie (pas de noms d'oiseaux, pas d'attaques personnelles ni contre les débatteurs ni contre les personnalités), les règles du débat (il s'agit de lire, comprendre, objecter et dépasser les oppositions), et argumentiez vos propos (l'affirmation ne saurait tenir lieu de démonstration).

Premier texte à avoir ouvert le bal du renouveau de cette édition, une tribune rédigée par Gaëtan Gorce et Juliette Méadel, par ailleurs coauteurs d'une contribution. Ils y avancent leurs solutions pour favoriser le renouveau démocratique du PS. Est-ce suffisant ? Sont-ce les bonnes pistes ? Quel est votre avis et pourquoi? Envisagez-vous d'autres solutions ? etc.

Pour couper court à tout soupçon, affirmons d'emblée que non, nous ne soutenons aucune motion, pas plus que nous n'envisageons de devenir l'annexe du congrès. Nous pensons que ce texte original fait le constat de questions posées à l’ensemble de la démocratie française et mérite d'être débattu. Nous le portons à votre connaissance. Il y en aura d’autres, si vous le voulez bien.

Enfin, le détail technique pour permettre à tous les abonnés de participer : rappelons que pour écrire un article dans cette édition, il faut devenir rédacteur en cliquant sur le bouton situé en haut à gauche. Une fois l'opération faite, inscrivez-vous et vous voilà prêt, en cliquant sur “poster un article”, pour écrire votre texte.

Bon débat.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.