Judith Silberfeld
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Rainbow warriors

Suivi par 25 abonnés

Billet de blog 16 déc. 2010

Judith Silberfeld
Cofondatrice et ex-rédactrice en chef de Yagg.com
Abonné·e de Mediapart

Adolescence et homosexualité: les étranges conseils du «Dico des filles»

Certaines choses ne changent jamais, sans que l'on comprenne bien pourquoi. Il semble en être ainsi du Dico des filles, édité par Fleurus, et de l'homosexualité.

Judith Silberfeld
Cofondatrice et ex-rédactrice en chef de Yagg.com
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Certaines choses ne changent jamais, sans que l'on comprenne bien pourquoi. Il semble en être ainsi du Dico des filles, édité par Fleurus, et de l'homosexualité.

« Le Dico n'a pas pris une ride et cette année encore, nous l'avons imaginé rien que pour vous, les filles de 2011, pour vous permettre de traverser dans la douceur et la gaîté le pays escarpé de l'adolescence, de prendre confiance en vous et de découvrir ce que vous êtes vraiment, » écrit l'auteure, Dominique Alice Rouyer, dans l'édito de l'édition 2011, la neuvième, sortie cet automne. Les filles auxquelles s'adresse l'ouvrage ont de 12 à 16 ans, et ne peuvent être qu'hétérosexuelles et de classe moyenne ou aisée.

« LES HOMOSEXUELS ONT DU MAL À SE PROJETER DANS L'AVENIR »
Sur les conseils d'une yaggeuse, nous sommes allé-e-s lire le passage consacré à l'homosexualité. Extraits:

  • « Les psychologues disent qu'il faut attendre le début de l'âge adulte (autour de 21 ans!) pour être vraiment fixé sur sa sexualité et encore, rien n'est jamais définitivement figé »;
  • « Parce que votre âge est celui des désirs confus et des sentiments troubles, et qu'il en est de même pour vos amies, apprenez à garder la bonne distance. L'intimité entre amies s'arrête aux limites de la pudeur. Évitez de dormir dans le même lit ou de prendre des douches ensemble afin de ne pas vous retrouver dans une situation gênante » (une tentation, par exemple?);
  • « C'est vrai qu'il existe des couples homosexuels stables. Mais souvent, les relations sont éphémères, instables et les homosexuels ont du mal à se projeter dans l'avenir »;
  • « Quand on aime quelqu'un, on a naturellement envie d'avoir un enfant avec lui. C'est ce qui fait aussi souffrir les personnes homosexuelles: elles savent qu'elles ne pourront pas avoir d'enfants avec une personne du même sexe, et fonder une famille avec elle » (notez le « naturellement », que nos ami-e-s hétéros qui ne veulent pas d'enfants apprécieront);
  • « Comme tout individu, les personnes homosexuelles ont des qualités et des défauts »;
  • « Certains pensent que, même si les homosexuels sont des personnes aussi respectables que les autres, la société ne doit pas encourager la relation homosexuelle qui, contrairement à la relation hétérosexuelle, ne permet pas d'avoir des enfants naturellement » (encore ce « naturellement »...).

Cet article est le deuxième que j'écris sur cet ouvrage. Voici que m'inspirait l'édition 2006 (brève publiée dans Têtu): « Comme tous les ans, Le Dico des filles est là pour aider les filles (hétérosexuelles) à devenir femmes. Mais, comme tous les ans, les choses se gâtent à l'entrée « Homosexualité » (celle sur l'avortement n'est pas rose non plus). Dans la partie « Comprendre », on apprend ainsi qu'être homosexuel « signifie se sentir toujours différent, minoritaire », qu'il est plus difficile de trouver l'âme sœur quand on est homo qu'hétéro (bah oui, il y a plus d'hétéros sur terre, il suffisait d'y penser) et que, s'il existe « des couples homosexuels stables », « le plus souvent, les relations homosexuelles sont éphémères, instables et les homosexuels ont du mal à se projeter dans l'avenir ». Comme en plus ils ne pourront pas avoir d'enfants, ils ont vraiment besoin de ne pas être jugés et d'avoir des amis ».

L'HOMOSEXUALITÉ, « UN CHOIX DIFFICILE À VIVRE »
Cinq ans plus tard, les phrases sont les mêmes. Et elles sont assumées, comme le montre la réponse de « l'équipe du Dico » à une jeune lesbienne qui explique, sur le forum du site dédié, qu'elle a pleuré en lisant ces lignes: « Nous sommes désolées si le texte que tu as lu sur l'homosexualité dans le Dico t'a blessée. La sexualité de façon générale, qu'elle soit homosexuelle ou hétérosexuelle, est un sujet délicat à aborder et nous sommes bien conscientes que nous ne pouvons faire l'unanimité. Cela dit, tu as peut-être mal interprété notre article. Nous ne disons à aucun moment que l'homosexualité est quelque chose de mal ou d'anormal. Nous disons simplement que c'est un choix [sic] difficile à vivre. Nous disons aussi qu'à l'adolescence, il arrive que l'on vive des expériences homosexuelles qui ne présagent pas forcément de la sexualité future. Ça n'est pas ton cas apparemment et nous ne te jugeons absolument pas pour autant. Nous devions cependant aborder tous les cas de figure dans l'article « homosexualité ». Le texte que nous avons écrit tord le cou à certaines idées reçues et tente justement de faire comprendre aux gens qui le lisent que personne ne doit être réduit à sa sexualité, qu'elle soit homosexuelle ou hétérosexuelle. Ce n'est pas ta sexualité qui te définit en tant que personne. Et nous sommes convaincues que personne ne pensera de mal de toi après avoir lu ce texte ».

Cette incompréhension du sujet est d'autant plus dommage qu'il y a plein de bons conseils dans ce Dico, et pas juste sur le maquillage et même s'il parle encore de MST et non d'IST. Mais alors que l'on sait à quel point l'adolescence est un moment compliqué à vivre, et souvent encore plus lorsque l'on est LGBT - sans même parler du taux de suicide -, une telle collection de clichés et de bons sentiments condescendants à la Boutin, est dangereuse. Point barre.

Envie de plus d'infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

Présidentielle 2022 : les comptes de campagne validés, Le Pen en attente

La candidate d’extrême droite conteste les conclusions de la commission de contrôle sur le remboursement de sa campagne. Tous les autres comptes sont définitivement validés. Des irrégularités mineures ont été détectées, notamment dans la campagne d’Emmanuel Macron.

par Antton Rouget

Journal — Transparence et probité

La justice enquête sur un chantier maudit de la métropole Nice Côte d’Azur

La juridiction nationale de lutte contre la criminalité organisée (Junalco) enquête sur la Compagnie de Phalsbourg, attributaire d’un projet immobilier emblématique. Elle s’interroge notamment sur le rôle du promoteur italien Paolo Celi, qui a introduit Christian Estrosi auprès du pape François.

par Hélène Constanty

La sélection du Club

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade

Billet de blog

Appel contre l’immigration jetable et pour une politique migratoire d’accueil

Nous appelons à la mobilisation contre le nouveau projet de loi du gouvernement, qui s’inscrit dans une conception utilitariste et répressive des personnes étrangères en France. S'il était adopté, il accentuerait encore le fait qu'elles sont considérées comme une population privée de droits, précarisée et livrée à l’arbitraire du patronat, de l’administration et du pouvoir.

par association GISTI

Billet de blog

Loi sur l’immigration : la nouveauté sera de rendre la vie impossible aux immigrés

Le ministre de l’intérieur, comme ses prédécesseurs, veut sa loi sur l’immigration destinée notamment à expulser plus efficacement les étrangers faisant l’objet d’une OQTF. Mais pourquoi, une fois de plus, le gouvernement ne s’interroge-t-il jamais sur les causes profondes de cette immigration ?

par paul report

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy