Judith Silberfeld
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Rainbow warriors

Suivi par 25 abonnés

Billet de blog 27 mai 2011

À Moscou, les homos défient la police et les menaces des néo-nazis

La gay pride de Moscou aura lieu demain, samedi 28 mai, en deux temps: à 13h aux grilles de la Tombe du soldat inconnu (Jardin d'Alexandre) et à 13h30 devant la mairie de Moscou, sur Tverskaya.

Judith Silberfeld
Cofondatrice et ex-rédactrice en chef de Yagg.com
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La gay pride de Moscou aura lieu demain, samedi 28 mai, en deux temps: à 13h aux grilles de la Tombe du soldat inconnu (Jardin d'Alexandre) et à 13h30 devant la mairie de Moscou, sur Tverskaya.
«Le risque d'attaques violentes de la part de néo-nazis est grand, ils ont menacé de s'en prendre aux participants et ont déjà par le passé battu à mort d'autres manifestants», a indiqué Peter Tatchell, militant des droits humains, qui se trouve actuellement à Moscou et participera samedi au défilé interdit. Il a participé à plusieurs gay prides interdites de Moscou auparavant, a été arrêté par la police et violemment agressé par des néo-nazis.
«Il est probable que la police de Moscou arrêtera tous les participants à la gay pride de Moscou, mais sans doute pas avant d'avoir permis aux néo-nazis de nous attaquer, comme ce fut le cas les années précédentes», a souligné M. Tatchell.
L'acteur Sir Ian McKellen et le chanteur Jimmy Somerville ont envoyé des messages de soutien à la Pride de Moscou, critiquant fermement le maire de Moscou pour l'interdiction du rassemblement.
Le Secrétaire Général et le Commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, Thorbjorn Jagland et Thomas Hammarberg, ont tous deux condamné l'interdiction de la Pride de Moscou.
Il y aura des tentatives de faire retirer le droit de vote de la Russie au Conseil de l'Europe si la marche est interdite et que les participants sont arrêtés, puisque la Cour européenne des droits de l'Homme a estimé que l'interdiction est illégale et que la Russie doit la laisser avoir lieu.

Toutes les infos sur http://yagg.com/tag/gay-pride-de-moscou

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le documentaire « Media Crash » de retour sur Mediapart
Après quelque 150 projections-débats dans des cinémas partout en France, « Media Crash » est désormais disponible sur Mediapart, avec des bonus. Le film a suscité l’inquiétude des dizaines de milliers de spectateurs qui l’ont déjà vu, face à la mainmise sur l’information de quelques propriétaires milliardaires, aux censures qu’il révèle et à la fin annoncée de la redevance.
par Valentine Oberti et Luc Hermann (Premières lignes)
Journal — Exécutif
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi
Journal
Élisabeth Borne à Matignon : le président choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Orange, nouvel exemple de la gouvernance à la française
L’assemblée générale du groupe de télécommunications doit approuver le 19 mai la nomination de Jacques Aschenbroich comme président d’Orange. Choisi par l’Élysée, le président de Valeo ne connaît pas le monde des télécoms. Tout cela au moment où cette industrie est en pleine révolution.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
La Méditerranée pour tombeau, pièce journalistique n°1
Changer la compréhension du monde par le partage d’enquêtes sur le terrain. À La Commune CDN d'Aubervilliers, la pièce d'actualité n°17 est aussi la pièce journalistique n°1. Etienne Huver et Jean-Baptiste Renaud ont enquêté sur la route migratoire la plus dangereuse du monde. À l’heure de la solidarité ukrainienne, la Méditerranée n’en finit pas de tuer et nous regardons ailleurs.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Le radeau de la Méduse ou le naufrage du vieux monde
[Rediffusion] Les connivences du pouvoir politique et financier aux affaires du vieux monde témoignent chaque jour de leur mépris pour les populations et la démocratie. Partout la nostalgie impérialiste de la domination s'impose comme sauvetage de la mondialisation sauvage. Ne laissons pas le saccage et la peur nous plonger en eaux troubles et relisons plutôt Le radeau de la Méduse du génial Géricault.
par jean noviel
Billet de blog
Migrations environnementales #1 : la sécheresse dans la Corne de l’Afrique
Le manque d’eau pourrait, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), concerner 40 % de la population mondiale avant 2050 et pousser à la migration jusqu’à 700 millions de personnes. Dans la Corne de l'Afrique, le réchauffement climatique entraîne déjà des déplacements de population.
par BPI - Migrants, réfugiés, exilés
Billet de blog
« Grand remplacement » : un fantasme raciste qui vient de loin
La peur d’un « grand remplacement » des « Blancs chrétiens » est très ancienne en France. Elle a connu une véritable explosion à l’ère coloniale, face à la présence, pourtant quantitavement faible, des travailleurs africains en métropole. Alain Ruscio montre ici que ce fantasme raciste fut un filon politique et un calcul abondamment exploités du XIXe siècle à nos jours.
par Histoire coloniale et postcoloniale