Philippe Soulié
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Regardactu

Suivi par 8 abonnés

Billet de blog 13 sept. 2021

Philippe Soulié
Rédacteur de www.regardactu.com
Abonné·e de Mediapart

Un domaine public de recherche agronomique sacrifié par l’Etat

Entre privatisations et liquidation du patrimoine national, l’État poursuit méthodiquement sa politique libérale de bradage des biens de la nation au bénéfice des grands groupes et des puissants lobbys qui les représentent. La vente du domaine de Grignon qui abrite le fleuron de la recherche agronomique au plus gros promoteur immobilier en est la parfaite illustration.

Philippe Soulié
Rédacteur de www.regardactu.com
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

13 Septembre 2021

Écologie

Cette semaine, deux grands médias alternatifs se sont intéressés à la mobilisation qui prend corps contre le bradage du vaste domaine de Grignon sur lequel était installé depuis 1826 l'école d'ingénieurs agronomes AgroParisTech.

À Grignon, « une même colère nous rassemble » (Médiapart) 11 Septembre 2021

Grignon : l’État brade un magnifique domaine de recherche publique à un promoteur immobilier (Reporterre) 11 Septembre 2021

Le domaine s’étend sur 290 hectares. Il comprend un château du XVIIe siècle inscrit au titre des monuments historiques. il comprend aussi 130 hectares de terres agricoles, dont une ferme expérimentale, et plus de 133 hectares de bois. Bref, un complexe exceptionnel pour l’enseignement et la recherche agronomique à l’heure où se pose de manière urgente et prégnante la question de la sauvegarde de la planète et de la biodiversité.

Déjà, au mois d’août plusieurs article étaient parus ans la presse classique. Il était notamment question d’un projet alternatif "Grignon 2026", qui souhaite faire du site un "Centre international sur la transition alimentaire et agricole". Il est porté par l'Association Patrimoine AgroParisTech-Grignon 2000, qui réunit des anciens élèves de l'Agro, avec le soutien de la communauté de communes Coeur d'Yvelines (31 communes).

Or, ce projet n’a pas été retenu par l’Etat, malgré le soutien de 170 scientifiques. Dès lors on comprend mieux la colère et la détermination des manifestants réclamant l’annulation de cette décision.

Pour plus d’infos, et dans l’ordre de leur parution au mois d’Août les liens vers les articles sur ce sujet. Bonne lecture :

Cession controversée par l'État du domaine de Grignon au groupe Altarea (Terre.net) 12 Août 2021

Le choix de l'Etat de céder le domaine de Grignon à Altarea Cogedim suscite les critiques (La Tribune) 16 Août 2021

Cession par l'Etat du domaine de Grignon, ex-école d'agronomie : élus et anciens élèves tentent de préserver leur patrimoine (France-Infos) 17 Août 2021

Domaine de Grignon : quand l'État vend l’histoire agricole à la découpe (L’Humanité) Jeudi 19 Août 2021

Et une vidéo de présentation :

Grignon 2021 v3 © Grignon 2000 Grignon 2000

Mis à jour le 19 Septembre 2021 :

Encore un article paru sur ce sujet dans le média "L'insoumission" le 18 Septembre 2021 :

Scandale : Macron privatise le site de Grignon, un joyau historique de la bifurcation écologique (L'insoumission) 18 Septembre 2021

Nouvelle mise à jour le Mercredi 29 Septembre

De rebondissement en rebondissement, cette affaire n'en fini pas de révéler l'extrême précipitation avec laquelle la procédure de vente de ce domaine historique a été menée. la mairie de Thiverval-Grignon et la communauté de communes Cœur d’Yvelines disposaient d'un droit de préemption sur le domaine de Grignon qui n'a même pas été respecté. Bien sûr, les élus locaux se sentent floués et méprisés par l’État, d'autant qu'eux mêmes étaient porteurs d'un projet de rachat du site baptisé "Grignon 2000" porté par l’association des anciens et amis d’AgroParisTech, associée à la communauté de communes Cœur d’Yvelines. Cependant, il est à craindre que l’État persiste dans son projet. C'est peut être sans compter sur une mobilisation citoyenne qui pourrait prendre de l'ampleur.

Médiapart publie un article sur ce sujet ce jour

Privatisation de Grignon : nouvelles failles, promesse de vente repoussée (Médiapart) Mercredi 29 Seprtembre 2021

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel