Philippe Soulié
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Regardactu

Suivi par 8 abonnés

Billet de blog 16 janv. 2020

Manifestation et résistance à la répression

La détermination des manifestants et des grévistes est intacte. Cependant, le mouvement peine à s'élargir dans le secteur privé. C'est vrai à Montluçon, mais aussi nationalement. On assiste également à une offensive inédite du pouvoir et de ses auxiliaires de justice.

Philippe Soulié
Rédacteur de www.regardactu.com
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La manifestation du 14 janvier à Montluçon n'a pas été à la hauteur de ce qu'espéraient ses organisateurs. Environ 1 000 manifestants ont défilé de la Place Jean Dormoy jusqu'au tribunal, Boulevard de Courtais. On en attendait plus, d'autant qu'à la marche contre le projet de contre réforme des retraite, un rassemblement départemental était programmé en soutien à Laurent Indrusiak, le secrétaire de l'UD CGT Allier (voir les articles précédents).

Mais sur une longues périodes de grève comme celle que nous connaissons actuellement, la mobilisation ne peut pas  toujours se situer à un haut niveau. Aux temps de fortes mobilisations succèdent des périodes plus faibles, ce qui ne signifie pas pour autant la fin du mouvement comme voudraient le faire croire certains médias.

À Montluçon, les manifestants restent très motivés. Le cortège de la manifestation du 14 janvier était dynamique comme en témoignent les quelques photos prises ce jour là :

Depuis la manifestation du 14 janvier, d'autres actions ont été menées, comme le blocage du dépôt de carburant à Cusset, puis le blocage du centre de tri postal à Moulins, action relayées sur la page Facebook de la CGT Allier.

Des photos du rassemblement l'après midi devant le tribunal :

¨

Intervention de Laurent Indrusiak

Pour en savoir plus à propos de la comparution de Laurent au tribunal de Montluçon, le mieux est de visionner la vidéo de son intervention lors du rassemblement :

https://www.facebook.com/ludo.onepiece/videos/10221563323701379/UzpfSTQ5MjAwNjkyMDk5MjY4OToxMTYzMTQyMzUzODc5MTM5/

• Le procureur a demandé 10 000 € d’amende.
• La société d’autoroute APRR 24 000 € dommage et intérêt.
• Le jugement est mis en délibéré au 28 janvier 2020.

De son côté, le syndicat Solidaires Allier qui a participé au rassemblement de soutien devant le tribunal à fait parvenir un communiqué aux médias :

Communiqué Solidires Allier soutien à Laurent Indrusiak (pdf, 84.7 kB)

Demain, jeudi 16 janvier : manifestations aux flambeaux à 18h, sur les  villes du département :

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Climat
Face au chaos climatique, le séparatisme des riches
Alors que des milliers de Français sont évacués à cause des incendies, que d’autres sont privés d’eau potable voire meurent au travail à cause de la chaleur, les ultrariches se déplacent en jet privé, bénéficient de dérogations pour pouvoir jouer au golf et accumulent les profits grâce aux énergies fossiles. Un sécessionnisme des riches que le gouvernement acte en perpétuant le statu quo climatique.
par Mickaël Correia
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Proche-Orient
À l’hôpital al-Shifa de Gaza, les blessés racontent les bombardements
La bande de Gaza ressort épuisée de cet énième round de violences meurtrières entre Israël et le Djihad islamique palestinien. Malgré la trêve entrée en vigueur dimanche soir, les habitants pleurent leurs morts, les destructions sont importantes, et des centaines de blessés sont toujours à l’hôpital, désespérés par la situation et par les pénuries de médicaments. « J’ai vraiment cru qu’on allait tous mourir, enterrés vivants », raconte un rescapé.
par Alice Froussard
Journal
En Ukraine, les organisations internationales en mal de confiance
Depuis le début du conflit, la société civile ukrainienne s’est massivement mobilisée pour faire face à l’offensive russe. Alors que les organisations internationales sont critiquées, comme on l’a vu encore récemment avec Amnesty International, la plupart de l’aide humanitaire sur le terrain est fournie par des volontaires à bout de ressources.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Cornichon
Si mal jugé.
par C’est Nabum
Billet de blog
Avec mes potes, sur la dernière barricade
Avec les potes, on a tout ce qu’il faut pour (re)faire un monde. Et on se battra jusqu’à la dernière barricade, même si « la révolution n’est plus synonyme de barricades. Elle est un tout autre sujet, bien plus essentiel : elle implique de réorganiser la vie tout entière de la société ». Ce à quoi on s’emploie. Faire les cons, tout en faisant la révolution : ça va être grandiose. Ça l’est déjà.
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
Iel
De la nécessité d'écrire inclusif-ve...
par La Plume de Simone
Billet de blog
par carlita vallhintes