Les Municipales…La France Insoumise en campagne…

Les groupes d'actions de la France insoumise ont choisi de changer la manière de faire de la politique et de bousculer l'approche qu'ont les partis politiques traditionnels En plus des portes-à-portes auxquels ils consacrent aussi du temps, ils ont mis en ligne un questionnaire afin de mieux sérier les priorités mises en avant par les montluçonnais. Ils nous expliquent leur démarche...

groupesactionfimontluconcommentry

Communiqué de presse du 21/12/19

 La commune est l’échelon de base de la vie démocratique et républicaine du pays ! C’est pourquoi l’élection pour le renouvellement des conseils communaux et en l’occurrence des conseils d’agglomération doit êtrele moment privilégié de la participation citoyenne, de la rencontre du plus grand nombre, associant valeurs sociales et urgences écologiques.

Il n’y aura pas de liste France Insoumise pour les élections municipales de 2020. Pour autant notre Mouvement en fonction de son implantation, de son relationnel social et citoyen, entend participer à faire émerger une solution alternative au plan de l’organisation et de la gestion de notre collectivité.

Ainsi pour Montluçon, se pose non seulement la question incontournable du vécu des habitants et des besoins propres à satisfaire, mais aussi de la nécessaire sortie de l’opacité des responsabilités intercommunales transférées. Que vingt élus majoritaires du conseil imposent leurs vues à l’ensemble des communes de l’agglomération est tout simplement contraire au plus simple des concepts de démocratie locale…

Comment faire ? En participant autant que faire se peut à mettre en place des équipes citoyennes dont les objectifs consistent à donner les commandes de la gestion au peuple.

Ce qui suppose de sortir des vieilles habitudes à travailler par le haut de la représentation électorale habituelle. Nous établissions, dès juin, de nouvelles méthodes de participation ouvrant largement le champ de l’intervention citoyenne. C’est pourquoi aussi, nous avons résolument opté pour les rencontres de terrain, élaboré à cette fin un outil de contact sous la forme d’un questionnaire aux options multiples qui donne la parole à toutes les familles qui nous ouvrent leur porte ou qui communiquent avec nous, y compris par internet.

Remarquons que nous ne sommes pas seuls à agir. Nombre de comités de défense, de collectifs associatifs travaillent sur ce vaste secteur de la défense des droits de nos concitoyens les plus fragilisés par la réalité de la vie, de ses inégalités au travail, de ses difficultés à se loger, à manger sain et à sa faim, à se transporter, à se soigner, à vivre sa retraite, à être respectés tout simplement !

C’est là que se tient la richesse du collectif citoyen possible à constituer, de la fédération des gens du peuple que nous souhaitons aider à former. C’est là que nous rencontrons d’autres expérimentations s’appuyant sur la citoyenneté et en ce sens que nous trouvons les moyens de dépasser les formes, si peu renouvelées, des campagnes électorales personnalisées.

En regard de l’utilité de notre campagne, il nous faut faire quelques observations :

• Rappelons qu’il n’appartient à personne de pouvoir parler en notre nom et de se prévaloir à l’avance de notre soutien électoral. Nous sommes bien placés sur l’échiquier du rapport de force issu des scrutins survenus depuis trois ans, les premiers en représentation électorale, en activité militante. En regard des tableaux joints, nous voyons bien que nos scores attirent les attentions…

• Ensuite, nous avons répondu à des demandes de rencontre avec ceux des groupes ou collectifs se rangeant sur la ligne de départ de la campagne. Soyons francs, le dialogue pour le moment le plus ouvert, l’a été avec le collectif « Tournons la page pour 2020 ! » Sans doute le fait que des membres de la France insoumise y soient actifs, en toute indépendante participation citoyenne, n’y est pas pour rien ! Nous suivons les évolutions possibles !

• D’autres discussions ont été ouvertes, ainsi avec le PCF.Discussion franche en tête à tête sur Domérat. Plus large à trois formations sur Montluçon (initiée par « Tournons la page »). Il est, dans ces deux situations, apparu de fortes différences d’approches. Et partant les mêmes difficultés objectives à pouvoir se placer résolument sur une orientation de pleine citoyenneté.Envisager des constructions de listes gardant leur autonomie hors système des partis n’est pas accepté, pour le moment... Notre démarche, ici et là,se veut citoyenne et conforme aux attentes populaires.

• Faisons observer aussi, que la présence d’un regroupement d’élus sortants, pour une liste à gauche, très tôt annoncée sur la ville centre,n’a pas donné lieu, ni à des échanges(si ce n’est très individualisés), ni à des rencontres, décidées en commun…Nous savons que des amis se sentent proches de cette démarche de personnalités. Cela regarde chacun d’eux en propre, mais n’engage pas la France Insoumise dans de telles conditions.

• Pour Montluçon, nous avions, en rendant compte publiquement de la tenue de notre Assemblée Communale de septembre, affirmétenir un premier cycle de rencontres, de manière à solliciter les opinions pour définir les urgences sociales à prendre en compte. Et notre questionnaire y a joué un rôle de contact et d’échange des plus utiles. Mais nous n’en avons pas terminé !

Des rencontres sont programmées pour janvier et des assemblées de voisins se dérouleront dans le même esprit, sur Rimard, Les hauts de Buffon, les Marais, etc. Par ailleurs afin de permettre à de nombreux citoyens de connaitre notre questionnaire et de s’en emparer, nous l’avons mis en ligne et tout le monde peut y accéder grâce au lien en bas du questionnaire :

https://forms.gle/iEYny2Kyk1F3mXj6A

Nous avions au moment du lancement de notre campagne deux soucis principaux. Celui de parler à notre électorat… Celui de combattre les risques de l’abstention en particulier dans les quartiers populaires…Ces choses avancent à un bon rythme d’autant que nous utilisons aussi notre temps de travail militant sur le plan des luttes plus globales actuelles. Pour nous, tout se tient !

Le comité d’appui Montluçon/Commentry de la France Insoumise.

Montluçon le 21/12/19

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.