Une chaine du silence pour les réfugiés

Depuis plusieurs mois des citoyens se rassemblent pour exprimer leur solidarité avec les réfugiés. Beaucoup sont des jeunes en formation sur la région de Montluçon. À tout moment, ils risquent l'expulsion, alors qu'ils ont tout fait pour s'intégrer et que beaucoup d'entre eux ont des promesses d'embauche à l'issue de leur formation. Les rassemblements pour les soutenir ne faiblissent pas...

bandeau1
• Pour les mineurs isolés, pour les jeunes majeurs, pour les familles avec enfants,

• Pour les femmes et les hommes solitaires

• Pour dire notre INDIGNATION, et notre SOUTIEN, pour continuer à espérer parce que :

Les personnes humaines qui s’exilent par peur, parce que leur pays ne peut plus les protéger, et qui arrivent en France sont les rescapés d’un voyage extrêmement violent.

Mais les politiques de dissuasion des migrations à tout prix rendent de plus en plus dangereux.

Leur détresse est exacerbée par la maltraitance et l’exclusion institutionnelle organisée qu’ils rencontrent sur le territoire français.

• Parce que nous reconnaissons que l’accueil nous rend plus humain,

• Parce que nous en faisons l’expérience en les rencontrant, parce qu’il ne s’agit pas de pitié mais d'humanité, nous demandons le respect des droits humains inscrits dans notre constitution et dans toutes les conventions internationales.

Rendez-vous :

le samedi 7 décembre à 11h,

Place Piquand à Montluçon

pour une chaine du silence en solidarité avec tous les exilés !



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.