Pikniko sur la batalkampo

Arrabal en esperanto: Pique-nique sur le champ de bataille
 

 

 

Le niveau de langue est excellent, si on le compare avec celui des acteurs du premier film en espéranto "Angoroj" (1964).
La langue a, dès la fin du XXème siècle, atteint sa pleine maturité de langue vivante, et cela se perçoit.

Comment quelques obstinés peuvent-ils encore prétendre que l'espéranto ne serait pas une "vraie" langue??? Certes ici c'est une langue de traduction, qui va permettre la transmission d'une oeuvre écrite en 1952 en français par le dramaturge-poète-écrivain (etc...) Fernando Arrabal.


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.