Chine: de jeunes espérantistes témoignent sur leur récent apprentissage

Intervjuo pri Hajnana kurso BEK (italiano, English, 中文, E-o) © Ian Clark

---------------

Sur l'île de Hainan, chaque année, se tient un stage intensif d'espéranto. Pendant un mois seulement, de mi janvier à mi février, les étudiants chinois et d'autres postulants de partout viennent faire bien plus que s'initier.

C'est assez édifiant d'entendre ce jeune homme dire (en un espéranto à peine hésitant) qu'il a étudié l'anglais pendant 12 ans, mais qu'il le parle moins bien que cet espéranto qu'il vient juste d'apprendre.
Si ce jeune homme parvient à un tel résultat, qu'en serait-il pour tous ces Européens qui en ont assez de la dictature de la Commission (organe anti-démocratique s'il en est) mais qui ne parviennent pas à s'organiser pour coordonner les luttes?

Un message-choc à tous les sceptiques qui se demandent si vraiment l'espéranto est adapté à tous les peuples, et à toutes les situations.

Lancez la vidéo, et savourez-la...

-------- °°°° -------

ATTENTION: en ce qui concerne les commentaires, ils s'étendent sur plusieurs pages (voir le lien "suivant" en bas de cette 1ère page)

ou alors "sautez" directement aux autres pages grâce à ces liens:

page3 (ceci est un lien, même s'il n'apparaît pas en grisé!!!)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.