Billet de blog 29 nov. 2012

Floréal Martorell, «nobel» de l'espéranto (La Dépêche)

Dominique C
J'étais enseignante en milieu rural. Maintenant j'agis dans le domaine associatif...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le fondateur-animateur d'une maison de disques en espéranto récompensé par un prix, en Allemagne (La Dépêche)

---------

Voici un extrait de La Dépêche:

" (...)En 1988, Floréal crée Eurokka , association musicale d'Espéranto qui à son tour en 1990, crée le label Vinilkosmo. Depuis 22 ans, ce dernier fait des productions musicales en espéranto diffusées dans tous les continents. Il y a deux ans , la propriété de Floréal a accueilli de magnifiques concerts de portée internationale qui avaient attiré une foule de passionnés d'espéranto. En 1988 Alois Meiners a créé la fondation FAME afin de soutenir la culture de l'espéranto, dans le cadre duquel est attribué le prix FAME avec en prime 3000 €, le prix le plus richement doté dans le monde.

Pour 2012, Floréal Martorell a reçu ce prix, pour ses mérites et son action pour la culture musicale de l'espéranto depuis 22 ans au sein du label Vinilkosmo et de l'association Eurokka basés à Donneville. (...)"

-------------

NB: le journaliste, quand il écrit "le prix le plus richement doté dans le monde" veut dire, je pense "... dans le monde espérantiste"

Floréal Martorell avait déjà été récompensé en 2009 par le prix  Onisaburo Deguĉi . Ce prix, qui, selon Vikipedio vise à  "distingi la plej meritajn agantojn kaj projektojn, kiuj aktivas sur la kampo de la utiligo de Esperanto kiel potenca rimedo por monda paco kaj homara feliĉo" (distinguer les acteurs et projets les plus méritants dans le champ de l'utilité de l'espéranto comme moyen puissant pour la paix et le bonheur humain).

Voici quelques mois, un incendie avait malheureusement détruit une partie du stock de Vinilkosmo, alors je pense que le prix vient à point pour aider la petite maison de disques à continuer de nous réjouir avec des musiques du monde entier... en espéranto!

Bravo, Flo!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte
Journal — Fil d'actualités
L’Ukraine demande plus d’armes et de sanctions contre Moscou après des frappes sur Kiev
Le gouvernement ukrainien a réclamé dimanche plus d’armes et de sanctions contre Moscou aux pays du G7, réunis en sommet en Bavière (Allemagne), à la suite de nouvelles frappes russes survenues à l’aube sur un quartier proche du centre de Kiev.
par Agence France-Presse
Journal — International
En Ukraine, des anarchistes montent au front pour combattre l’invasion russe
Depuis le début de l’invasion du pays par la Russie, 100 à 150 militants anarchistes et antifascistes ont rejoint les rangs des forces ukrainiennes. Certains ont même constitué un bataillon « anti-autoritaire » au sein de la défense territoriale, « pour protéger les populations et combattre l’impérialisme russe ».
par Laurent Geslin

La sélection du Club

Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Macron s’est adressé aux rapatriés d’Algérie en éludant les crimes de l’OAS
Le 26 janvier, le président s’est adressé à des « représentants des pieds-noirs » pour « continuer de cheminer sur la voie de l’apaisement des mémoires blessées de la guerre d’Algérie ». Les souffrances des Européens qui quittèrent l’Algérie en 1962 ne sauraient être contestées. Mais certains propos laissent perplexes et ont suscité les réactions des défenseurs de la mémoire des victimes de l’OAS.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti
Billet de blog
Pacification en Algérie
Témoignage d'un militaire engagé en Algérie ayant participé à la pacification engagée par le gouvernement et ayant rapatrié les Harkis de la D.B.F.M en 1962
par Paul BERNARDIN