Laurence Rizet
Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

Ritmos latinos

Suivi par 44 abonnés

Billet de blog 21 nov. 2014

Paz, Portuondo et Fonseca, traits d'union à la cubaine

Omara Portuondo a démarré sa tournée pour présenter Magia Negra (2014, World Village), son dernier album qui reprend et revisite… son premier album comme soliste, paru en 1958 !

Laurence Rizet
Journaliste
Journaliste à Mediapart
© Omara Portuondo

Omara Portuondo a démarré sa tournée pour présenter Magia Negra (2014, World Village), son dernier album qui reprend et revisite… son premier album comme soliste, paru en 1958 ! Et, pour l'occasion, la grande chanteuse cubaine, l'une des dernières survivantes du Buena Vista Social Club, sera accompagnée de son compatriote pianiste Roberto Fonseca, son cadet de 45 ans, qui a régulièrement accompagné ces vétérans du son et du boléro, à commencer par Ibrahim Ferrer, même si son registre est plutôt le jazz.

J'en profite pour recommander le dernier album de Fonseca, Yo (2014, Jazz Village/Harmonia Mundi), un remarquable trait d'union entre Cuba et ses racines africaines:

© Dhoriane

Omara Portuondo et Roberto Fonseca seront en concert à L'Alhambra de Paris lundi 24 et mardi 25 novembre, et à l'Opéra de Rouen dimanche 30 novembre.

© 

Dans un précédent billet, j'ai déjà évoqué les concerts de Raúl Paz. Le chanteur-guitariste franco-cubain a percé en France et s'est réinstallé à La Havane en 2010. Il vient de sortir Ven Ven (2014, Naïve) et a repris une tournée de présentation. Parce qu'il se sent « profondément caribéen », Raúl Paz est « un artiste libre de toute contrainte sociale, politique ou musicale »qui s'inspire de toutes les influences, de la salsa au funk, du mambo au reggae, pour livrer une musique cuivrée, métissée et colorée, comme la pochette de l'album. Energique et joyeuse c'est sûr, urbaine et actuelle, comme celle qu'écoutent les jeunes Cubains, et c'est bien pour ça qu'ils ont adopté les œuvres de l'expatrié, ce qui n'était pas gagné.

Raúl Paz sera ce soir, vendredi 21 novembre, à Paris (au Trianon), samedi 22 à Montpellier (au Rockstore), mercredi 26 à Toulouse (au Métronome) et samedi 29 à Villenave d'Ornon (au Cube).

© Vedado SC

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
La véritable histoire d’Omar Elkhouli, tué par la police à la frontière italienne
Cet Égyptien est mort mi-juin pendant une course-poursuite entre la police aux frontières et la camionnette où il se trouvait avec d’autres sans-papiers. Présenté comme un « migrant », il vivait en fait en France depuis 13 ans, et s’était rendu en Italie pour tenter d’obtenir une carte de séjour.
par Nejma Brahim
Journal — Éducation
Au Burundi, un proviseur français accusé de harcèlement reste en poste
Accusé de harcèlement, de sexisme et de recours à la prostitution, le proviseur de l’école française de Bujumbura est toujours en poste, malgré de nombreuses alertes à l’ambassade de France et au ministère des affaires étrangères.
par Justine Brabant
Journal — Europe
L’Ukraine profite de la guerre pour accélérer les réformes ultralibérales
Quatre mois après le début de l’invasion, l’économie ukrainienne est en ruine. Ce qui n’empêche pas le gouvernement de procéder à une destruction méthodique du code du travail.
par Laurent Geslin
Journal — International
À Copenhague, une fusillade dans un centre commercial fait trois morts et plusieurs blessés
Un grand centre commercial de la capitale danoise a été la cible d’une attaque au fusil, faisant trois morts et plusieurs blessés, selon la police. Un jeune homme de 22 ans a été arrêté. Ses motivations ne sont pas encore connues.
par Agence France-Presse et La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Grippe aviaire : les petits éleveurs contre l’État et les industriels
La grippe aviaire vient de provoquer une hécatombe chez les volailles et un désespoir terrible chez les petits éleveurs. Les exigences drastiques de l’État envers l’élevage de plein air sont injustifiées selon les éleveurs, qui accusent les industriels du secteur de chercher, avec la complicité des pouvoirs publics, à couler leurs fermes. Visite sur les terres menacées.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Faux aliments : en finir avec la fraude alimentaire
Nous mangeons toutes et tous du faux pour de vrai. En France, la fraude alimentaire est un tabou. Il y a de faux aliments comme il y a de fausses clopes. Ces faux aliments, issus de petits trafics ou de la grande criminalité organisée, pénètrent nos commerces, nos placards, nos estomacs dans l’opacité la plus totale.
par foodwatch
Billet de blog
Face aux risques, une histoire qui n'en finit pas ?
[Rediffusion] Les aliments se classent de plus en plus en termes binaires, les bons étant forcément bio, les autres appelés à montrer leur vraie composition. Ainsi est-on parvenu en quelques décennies à être les procureurs d’une nourriture industrielle qui prend sa racine dans la crise climatique actuelle.
par Géographies en mouvement