Rikkha fête « The beast », son nouvel album

Toutes les filles seront à l'honneur au Chinois le 2 novembre prochain ! Dans leur humour, leur diversité, leurs formes et leurs talents avec le sensual garage punk de Rikkha et le combo tarentinesque Loolie and the Surfing Rogers.
  • Date Le 2 novembre 2018
  • Lieu Le Chinois 6 place du Marché Montreuil M°Croix de Chavaux
  • Réservation, inscription Gratuit de 20h à minuit !
  • Information Le cabaret des filles de joie - Loolie and the Surfing Rogers - Rikkha - DJ SET - Plein de surprises et d'invité.e.s ...

rikkha
« Toutes les femmes sont belles » ou  encore « Assume tes rondeurs et n’ai pas peur ! » Tels sont les crédos de Rikkha, le seul groupe dont les préliminaires punk-rock-garage se conjuguent à la perfection à la sensualité du burlesque. Juliette Dragon, la tête plutôt bien faite – au propre et au figuré – surmontant deux jolis nippies et le reste à l’avenant, en est l’ambassadrice de choc !

Née au début des années 70, Juliette grandit à Montpellier où, à fond dans la punk culture, elle devient gogo danseuse et intègre un collectif d’artistes queer, DJ et performeurs issu de la scène cabaret transformiste des années 70. C’est là qu’elle apprend et prend goût à se travestir en pin-up, en diva d’Hollywood, en personnage de BD ou de comics… Elle atterrit à Paris - au Palace puis au Pulp - où elle organise ses premières soirées. Pendant 10 ans, elle se produit en freelance : compagnies, performeurs, cirques, théâtres de rue, animations, de festivals électroniques, rocks… Et puis en 2003, elle fonde le Collectif Surprise Party : une association qui promotionne la culture de cabaret et lance les soirées Cabaret des Filles de Joie - danse, chant, comédie, effeuillage et glam’ – qui donne bientôt lieu à une troupe du même nom.

« On s’est mise à jouer avec la troupe, une fois, deux fois, 10 fois, 20 fois, 30 fois… J’avais à cœur, via l’association, de mettre en scène toute sorte de filles, toute sorte de corpulences et toute sorte de niveaux. Au départ, on avait aussi bien des débutantes, des amatrices que des professionnelles, mais c’étaient essentiellement des copines à moi. En plus des filles qui débutaient et qui étaient déjà des très bonnes musiciennes, chanteuses, mais que j’amenais à la danse, il y avait tout un public féminin qui voulait apprendre, nous rejoindre… Finalement, j’ai commencé à organiser des stages, et à me rendre compte qu’ils fonctionnaient vachement bien. Il y avait vraiment une demande. On s’amuse beaucoup, on apprend beaucoup de choses sur soi, on se soigne… C’est vraiment de l’art thérapie. »

En effet, ces élèves effeuilleuses de tous les horizons – artistes, étudiantes, fonctionnaires ou infirmières – laissent leurs complexes à la porte et tombent la veste et le reste pour jouer avec humour de leur physique qui n’a pas vocation à changer, même si elles doivent travailler sur la tonicité et la souplesse.

Juliette lance Rikkha il y a une dizaine d’années, avec son compagnon le guitariste et chanteur Seb le Bison. Couple à la vie comme à la scène, ils exportent leurs transes scéniques spectaculaires, mêlant numéros burlesques sexy et féministes mêlés de performances et de numéros de cirque, freaks et side shows en France, au Liban et plusieurs fois aux USA où ils embarquent l’été dernier pour The West Coast USA tour, une douzaine de dates de San Francisco à Seattle en passant par Portland.

Rikkha - Hey les Filles official video © Bullit Records

 

Entouré de la célèbre batteuse Emiko Ota (Mami Chan Band, Urban Sax, TornaoD, Traditional Monsters, Les Elles...) et du bassiste/chanteur Hérvé Haine (Haine et ses amours, El Facteur, , Le Petit Orchestre Parisien avec Cathy Yerle et aussi metteur en scène d’Adieu M r Haffmann aux côtés de Jean-Philippe Daguerre...), Rikkha fête le 2 novembre prochain la sortie de son 5e opus The Beast au Chinois de Montreuil.

Kitten on Wheels - Rikkha Live at le Chinois featuring Sophia Sunday © Le Bison Production

 

Trois raisons de ne manquer ce concert sous aucun prestexte ?

UNE - Rikkha sent le cuir et le vinyle ; c’est avant tout la bande-son de votre film grindhouse préféré où Betty Page attacherait la créature du Docteur Frankenstein pour lui donner la fessée pendant que jolis zombies, sorcières et guerrières amazones anthropophages les materaient en rigolant. Rikkha est un feu d’artifice de sperme d’alien et de cyprine de valkyrie qui mêle l’essence du punk rock aux séries Z et B movies. Un combo qui tache, fait rire, met en transe et fait voyager, ta Tête, ton Cœur et tes Trippes, quelque soit ton genre..

DEUX - Rikkha c’est rare, c’est unique. C’est plus que de la musique, c’est une expérience, une transe chamanique dont personne ne ressort indemne. Rikkha célèbre la Vie, le Sexe et l’Amour. Rikkha ça fait du bien à quiconque en a soupé du consensuel actuel. Rikkha c’est le groupe préféré des freaks de tout acabit ; la hantise des tièdes, des intégristes, des pingres et des peines-à-jouir ; de la jouissance, du bonheur, du plaisir, de la magie sexuelle, de la sorcellerie urbaine, du rock’n roll cordial et queer.

TROIS et non des moindres - Rikkha partage la scène avec Loolie and the Surfin Rogers, groupe dont je suis résolument fan au sens noble du terme !



Discographie


2009 - Kitten on Wheels - EP 4 tracks - Vinyl 10"/ CD / mp3

2011 - Covers - EP 5 tracks - Vinyl 10"/ CD / mp3

2013 - Nuit Fatale - LP 10 tracks - Vinyl 12" / CD / mp3

2016 - Rumble in washington - Compilation hommage au groupe les Washington Dead Cats Vinyl 12" / CD / mp3

​2018 - The Beast - LP 10 tracks - Vinyl 12" / CD / mp3

 

rikkha2

 

Le cabaret des filles de joie avec des numéros rock'n burlesque, barrés, sexy, drôles, féministes et intrépides.
Loolie and the Surfing Rogers, nos chouchous chéris, la bande-son idéale du meilleur Tarantino imaginaire.
Rikkha et son nouveau set, ses nouvelles chansons avec des invité.e.s musicien.ne.s et performers, potes, génies de coeur et d'esprit.
DJ SET :
Tom Darnal
Eric Labbé
Plein de surprises et d'invité.e.s ...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.