Anabase et Amers de Saint-John Perse par Guillaume Virelaude

L'une des surprises de la célébration du cinquantenaire du Prix Nobel de Littérature de Saint-John Perse organisée par Sjperse.org et La nouvelle anabase à la BnF en 2010, fut la découverte pour nous de ce chanteur toulousain au talent rare, Guillaume Virelaude, qui avait mis en chanson des extraits d'Anabase et d'Amers. Deux pures merveilles.

© ITM

© ITM

Cinquantenaire Prix Nobel SJP (8) © INSTITUT DU TOUT-MONDE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.