jean-marc gavanon
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Sarkopédia

Suivi par 9 abonnés

Billet de blog 1 sept. 2011

jean-marc gavanon
Dissident
Abonné·e de Mediapart

Rétablissement des châtiments corporels à l'école

Luc Chatel, ministre de l'instruction publique, dans la continuation de son prédecesseur Darcos propose un retour à l'école du bon temps d'avant. Tout s'y prête: La guerre des boutons revient au cinéma, les vieux vivent de plus en plus vieux et sont les plus nombreux à voter... et ils se souviennent du bon temps de leur jeunesse.

jean-marc gavanon
Dissident
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Luc Chatel, ministre de l'instruction publique, dans la continuation de son prédecesseur Darcos propose un retour à l'école du bon temps d'avant. Tout s'y prête: La guerre des boutons revient au cinéma, les vieux vivent de plus en plus vieux et sont les plus nombreux à voter... et ils se souviennent du bon temps de leur jeunesse.

La jeunesse, c'est toujours du bon temps, non? Pour séduire cet électorat de l'UMP chauffé à blanc par Jean-Pierre Pernod tous les midis, Luc Châtel trouve donc tout naturel de se laisser pousser les favoris et de retourner au bon temps de l'école de Jules Ferry (si c'était mieux avant, autant aller au plus loin). L'enseignement de cette "bonne et saine morale" que tout père de famille doit inculquer à ces enfants et qu'aucun s'il était là ne pourrait remettre en cause. C'était bien le voeu du grand ministre Ferry (Jules, précisons) qui comme son lointain homonyme voulait créer un retrour de la moralité.

C'est donc une bonne chose en Sarkozie, pour un retour de l'ordre et la passivité nécessaires des jeunes sujets. Reste que les éducateurs, comme les appelle Notre Président, doivent, à l'instar de leurs collègues de la Police, disposer aussi de moyens coercitfs. Le juste pendant du retour de la morale est donc, en parallèle, le retour des châtiments corporels. Ce programme pédagogique complémentaire pourrait être baptisé du nom du ministre : les Châtiments de Chatel... alliant ainsi l'efficacité au doux plaisr de l'allitération, nous savons que Notre Président est friand de ces figures de style, telles que les circonvolutions célèbres.

L'Education de notre pays est en panne. Pour la relancer, moins de profs et plus de fouets. Alors que certain s'escriment à noircir du papier pour proposer un projet pour l'école, Luc Chatel a trouvé la solution économique et sociale : la violence. Et l'expérience parle d'elle-même chez nos voisins du Sud. On constate par exemple qu'au Yémen ou au Swaziland, il n'y a que peu de problèmes disciplinaires dans les établissements. En Afrique, on appelle cela du pittoresque vocable de chicotte (lien). Dans un récent passé, il en était de même, alors, où est le problème? Frappons.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Social
Anthony Smith, inspecteur du travail devenu symbole, sort renforcé du tribunal
Devant le tribunal administratif de Nancy ce mercredi, la rapporteure publique a demandé l’annulation des sanctions visant l’agent de contrôle, accusé par le ministère du travail d’avoir outrepassé ses fonctions en demandant que des aides à domicile bénéficient de masques en avril 2020.
par Dan Israel
Journal — Extrême droite
Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales
Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis