La Défense des Indignés

La Défense des Indignés © seinepolitique
La Défense des Indignés © seinepolitique
La Défense des Indignés © seinepolitique

Leurs pancartes jonchent le sol de l'esplanade de la Défense : "Il en faut peu pour être heureux", "Il te suffit d'ouvrir les yeux et le cœur", "Un sourire SVP!". Les Indignés sont installés au pied de la Grande Arche depuis vendredi. Malgré les pressions des forces de l'ordre, ils étaient encore une soixantaine dans leur camp de fortune lundi matin.
Pour protester contre le pouvoir des grandes institutions financières qu'ils considèrent démesuré, ils bravent le froid et même parfois les forces de l'ordre. Après avoir vu leurs tentes confisquées vendredi soir, les manifestants ont été privés lundi matin du canapé qu'ils tentaient d'installer.

Charles Pellegrin et Jeanne Magnien

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.