Billet de blog 12 oct. 2012

Une odeur de moitié.

elisa13
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Si vous aviez imaginé que trouver votre âme sœur, votre amoureux, votre amoureuse, votre double, votre trésor, était simple comme un tee-shirt porté, je suis certaine que vous auriez abandonné dès la première connexion les sites de rencontre ringards où les photos sont truquées et les profils menteurs.

Vous auriez délaissé la salle de bal et le blondinet boutonneux qui vous marche sur les pieds, dans un slow interminable et tellement soporifique que vous vous accrochez à son cou seulement pour ne pas sombrer dans le sommeil.

Vous auriez renoncé au regard lubrique du nouvel informaticien croisé à la photocopieuse, même s'il s'appelle Rocco. D'ailleurs, vous n'avez même pas souri. Il a fait tomber tous vos papiers, et vous avez passé un temps fou à le maudire, quand vous n'avez pas réussi à ouvrir la page des courriels. Avec tout ce que vous aviez à faire...

Vous ne vous seriez pas tordu la cheville, avec vos stilettos de 12 centimètres, comme Il les aime, pour servir Son café avant qu'une autre le fasse, à Julien, Paul ou Christophe, Chef-plus-que-chef. Puis de toute façon il est déjà marié, et le café est renversé sur les dossiers de la réunion marketing du jour...

 Non. Georges, celui de la compta, pas du café, n'aurait pas eu à vous envoyer des mails enflammés auxquels vous ne répondez que par gentillesse.

 Vous n'auriez pas accepté l'invitation à diner du copain du copain de votre frère, célibataire endurci, qui vous a parlé toute la soirée de foot et de politique. Vous n'aimez ni le foot ni la politique. Mais vous ne lui avez rien dit. Aussi, il a cru qu'il pouvait vous accompagner jusqu'à votre appartement. Heureusement, il s'est avéré allergique à Gastounet, votre chat siamois, qui lui a craché dessus. Les pompiers ont été rapides, mais votre soirée un peu perturbée. Sans parler du pauvre Gaston...

 Donc vous en avez conclu qu'il est difficile, presque impossible de trouver l'Amour de sa vie. Sauf que quelque part, quelqu'un a trouvé le truc infaillible. L'être unique se reconnaît à l'odeur. 

Et c'est tout bête. Un simple tee-shirt porté trois nuits, enfermé dans un sac plastique, et hop ! Au congélateur... Le tee-shirt seulement.

Ensuite si vous êtes candidate à l'Amour avec un grand A, vous plongerez votre petit nez fin, sans le froncer - c'est mal vu - dans le sac, et le tour est joué. L'odeur qui vous fera chavirer, et non tomber en syncope, c'est celle de l'Unique, Lui - Elle, enfin - Vous.

 Et voilà. Même si vous craquiez pour un beau brun en Fahrenheit ou Eau Sauvage, c'est l'odeur des ses aisselles et de son torse poilu que vous adorerez...

 Enfin vous, parce que moi... C'est juste l'Autre.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes