Le plus grand risque pour l'Idéal Républicain

Dans les années qui précédèrent 1981, nous avions faim de justice sociale, de liberté d'expression, de culture accessible pour tous. Le Français ont voté en 1981 pour un projet, pour un espoir. C'est un fait acté au-delà de l'appréciation que chacune, chacun, peut avoir de l'aboutissement de ce projet, de la réalisation de cet espoir. Aujourd'hui, entre les désaccords de la gauche, les surenchères de l'ultra gauche qui veut le bonheur du peuple, les querelles personnelles de la droite tiraillée entre , d'une part la reconquête de l'électorat d'extrême droite et d'autre part la course à la présidentielle et enfin le chalut- attrape-tout-les-ras-la-bols du Fhaine, nous risquons de n'avoir pour tout projet , pour tout espoir que les combinaisons d'appareils et de voter, aux Régionales uniquement contre des adversaires. Cela ne satisfera que les apparatchiks et les professionnels de la politique. Il est grand temps que la Gauche en prenne conscience, au lieu de faire le décompte fataliste des pertes probables de régions !...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.