Mediapart diffusera «Torture made in USA», l'enquête que vous ne verrez pas à la télé

Marie-Monique Robin est venue nous voir au mois d'août. Avec une proposition simple: que Mediapart l'aide afin que son nouveau documentaire «Torture made in USA» puisse trouver son public. Pour de complexes raisons, sa diffusion sur les télévisions est alors bloquée. Pourquoi ne pas le diffuser sur Internet avec Mediapart, site d'information et d'enquête.

Marie-Monique Robin est venue nous voir au mois d'août. Avec une proposition simple: que Mediapart l'aide afin que son nouveau documentaire «Torture made in USA» puisse trouver son public. Pour de complexes raisons, sa diffusion sur les télévisions est alors bloquée. Pourquoi ne pas le diffuser sur Internet avec Mediapart, site d'information et d'enquête.

 

Banco ! Nous avons regardé ce documentaire. Et trouvé aussitôt de multiples échos au travail que nous avions fait jusqu'alors. Avec cette question centrale : comment le modèle démocratique américain a-t-il pu, dans le cadre d'une «guerre mondiale contre le terrorisme», en arriver à institutionnaliser la torture ? Non pas couvrir quelques bavures. Mais légitimer, c'est-à-dire construire méthodiquement tout un arsenal juridique autorisant la systématisation - sans risque pour leurs auteurs - de la torture.

 

L'enquête de Marie-Monique Robin, prix Albert Londres 1995 et auteur d'un «Monde selon Monsanto», évite les écueils fréquents à ce type de documentaire : le sensationnel, l'émotion, le film à thèse. C'est une enquête froide, pédagogique, où les documents (les «mémos» juridiques sur la torture), les auditions devant le Congrès, les témoignages et les entretiens avec les principaux acteurs décrivent ce que fut le projet politique de l'administration Bush. Décrivent aussi les réticences et les oppositions d'une partie de l'appareil administratif et de l'état-major militaire.

 

Mediapart s'est lancé (en mars 2008) sur une conviction : Internet, loin d'être «le tout-à-l'égout» dénoncé par certains, doit permettre de réinventer un journalisme de qualité, d'enquête, un journalisme offensif, fait de rigueur et de révélations. Echapper aux formats convenus ; revenir aux sources de l'information par des liens hypertextes ; approfondir par la mise en ligne de documents rares ; en appeler aux lecteurs pour débattre et confronter : tout cela ne peut que relégitimer nos pratiques professionnelles et reconstruire une confiance avec le public.

 

Lors de la diffusion sur notre site, un espace sera d'ailleurs consacré au débat avec les internautes, un espace où ils pourront commenter le documentaire, écrire des articles, envoyer des vidéos, et dans lequel Marie-Monique Robin et la rédaction de Mediapart interviendront régulièrement.

 

Avec Marie-Monique Robin et nos partenaires, nous avons décidé d'aller vite. Le débat sur la torture se poursuit aux Etats-Unis, la CIA se sent menacée. Ce documentaire souligne les enjeux de batailles qui se mènent aujourd'hui. Outre un dispositif technique particulier, nous avons renégocié auprès de tous les détenteurs d'archives la cession des droits pour une diffusion Internet.

 

D'ordinaire, ces droits se négocient pour une diffusion sur des chaînes télévisées avec une déclinaison en DVD. Nous avons innové en demandant aux détenteurs de ces archives d'accepter de redéfinir leurs droits à l'échelle de l'Internet pour une période de diffusion de deux mois. Grâce à l'aide précieuse d'Anne Gelli (documentaliste), cette négociation fut achevée en quelques semaines.

 

Aujourd'hui, nous pouvons donc assurer, avec les producteurs du film (Galaxie Presse et le CFRT) et nos partenaires Amnesty International, Human Rights Watch et l'ACAT (Action des chrétiens pour l'abolition de la torture) que cette remarquable enquête journalistique ne restera pas dans des tiroirs. Elle trouvera son premier public sur le Web.

 

Diffusion de «Torture made in USA» en exclusivité et à partir du lundi 19 octobre sur Mediapart. Cette enquête sera diffusée durant deux mois, en streaming et en accès libre pour tous les visiteurs de Mediapart.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.