Norvège : découvrez le programme d’une extrême droite «douce»

« Changer pour le mieux », « protéger le gagne-pain des citoyens », « renforcer les principes immémoriaux ». Le programme du Parti du progrès norvégien a sa version française. Alice Rougerie, partie en reportage à la rencontre de cette formation d’extrême droite, l’a retrouvée sur Internet. Découvrez à quoi ressemble le projet politique d’une nouvelle droite de la droite réputée « douce ».

 

 

A l’issue d’une rencontre avec Jørund Rytman, un député du Parti du progrès norvégien, celui-ci brandit fièrement le programme politique de son parti… en français. « On l’a aussi en anglais, allemand, espagnol et flamand », précise-t-il.

« Il y a trop de malentendus à propos de nous », explique le député. Comme il le répète à l’envi aux médias étrangers : « Nous ne sommes pas l’extrême droite, nous ne sommes pas Le Pen ! ». S’ils sont classés à la droite de la droite sur l’échiquier politique norvégien, les politologues s’accordent à dire que le Parti du progrès est une version adoucie de l’extrême droite classique.

Une traduction pour « rétablir la vérité », mais aussi pour séduire les résidents étrangers en Norvège. Depuis 1982, les immigrés habitant depuis au moins trois ans le pays, peuvent voter aux élections locales (communes et quartiers). Des traductions pas tout à fait inintérressées donc.

A quand une version arabe ?

Découvrez le programme en version française ICI.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.