Billet de blog 19 déc. 2021

PaulineLondeix
Access to medicines advocate - Movies - Work in progress
Abonné·e de Mediapart

COVID : les candidats à la présidentielle 2022 doivent soutenir la levée des brevets

L'Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament (OTMeds) appelle les candidats à la présidentielle de 2022 à se positionner en faveur de la levée des brevets pour permettre l'accès aux vaccins partout, et à en faire une priorité dans leurs prises de position publiques. Le blocage de la France et de la Commission européenne n'a que trop duré. Il nous met tous en danger.

PaulineLondeix
Access to medicines advocate - Movies - Work in progress
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Communiqué de presse - Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament (OTMeds) - Dimanche 19 décembre 2021

L'Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament (OTMeds) appelle les candidats à la présidentielle de 2022 à se positionner en faveur de la levée des brevets pour permettre l'accès aux vaccins partout, et à en faire une priorité dans leurs prises de position publiques. Le blocage de la France et de la Commission européenne n'a que trop duré. Il nous met tous en danger.


La "levée des brevets" désigne dans le débat actuel la demande déposée par l'Inde et l'Afrique du Sud en octobre 2020 auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) d'une dérogation aux droits de propriété intellectuelle de l'accord ADPIC, comme cet accord de l'OMC le permet, pour permettre une suspension temporaire des droits de propriété intellectuelle sur les technologies développées dans le cadre du COVID-19 et autoriser leur production partout. Selon un rapport de chercheurs de AccessIBSA et Médecins sans frontières (MSF), plus de 100 producteurs à travers le monde seraient aujourd'hui prêts à produire ces vaccins à ARNm. Avec un transfert technologie, possible grâce aux contrats, ces producteurs pourraient répondre aux besoins des populations.


Avec moins de 50% de la population mondiale ayant reçu au moins une première dose de vaccins, alors que les pays du nord en sont aux 3ème et 4ème doses, les initiatives volontaires dont COVAX se sont révélées être des échecs. 74% de tous les vaccins fournis cette année sont allés vers des pays à hauts revenus (HIC) et à revenus intermédiaires de la tranche supérieure (UMIC) tandis que moins de 1% d'entre eux sont allés vers des pays à bas revenus. La situation ne peut plus durer. 

Le premier ministre Jean Castex a estimé vendredi qu'il "n’est pas admissible que le refus de quelques millions de Français de se faire vacciner mette en risque la vie de tout un pays et entame le quotidien d’une immense majorité de Français qui a fait preuve de responsabilité depuis le début de cette crise." Il n'est pas non plus admissible que le refus de quelques gouvernements dont Emmanuel Macron et Jean Castex d’autoriser les pays du Sud à produire des vaccins mette en risque la vie de tout un pays et de nombreuses populations à travers le monde. Car aujourd'hui Moderna et Pfizer sont les seuls bénéficiaires de cette situation. Personne ne sortira de la pandémie sans un accès large aux rares outils dont nous disposons contre le COVID-19.

Nous appelons les candidats à la présidentielle de 2022 à se positionner en faveur de cette mesure ou à réitérer leur soutien à celle-ci, et à en faire une priorité dans leurs prises de parole dans les médias. L'accès à l'un des rares outils pour sortir de la crise et espérer un retour à la normale doit être une priorité absolue pour tout candidat souhaitant être élu Président de la République.

-

Lire aussi :

Le communiqué d'OTMeds : "Vaccins Covid : 8 leçons à retenir de 2021"

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Après l’embargo sur le pétrole russe, l’Europe dans le brouillard
Annoncée depuis des mois, la guerre du pétrole contre la Russie est une réalité depuis lundi 5 décembre. L’Europe a engagé un embargo, les membres du G7 imposent un plafonnement du prix du baril à 60 dollars pour les pays tiers. Avec quelles conséquences ? Personne ne sait.
par Martine Orange
Journal
Devant la cour d’appel, Nicolas Sarkozy crie son innocence
Rejugé pour corruption, l’ancien chef de l’État s’en est pris à une enquête illicite selon lui, et a réaffirmé ne rien avoir commis d’illégal en utilisant la ligne téléphonique « Paul Bismuth ».
par Michel Deléan
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert sont rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar