Billet de blog 15 déc. 2011

Gabriel Colletis
Abonné·e de Mediapart

L'urgence industrielle: les sept principes d'un pacte productif pour la France

Plusieurs candidats à la prochaine élection présidentielle ont déclaré faire du patriotisme industriel ou du «produire en France» le cœur de leur programme.

Gabriel Colletis
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Plusieurs candidats à la prochaine élection présidentielle ont déclaré faire du patriotisme industriel ou du «produire en France» le cœur de leur programme. Des sociétés savantes, des fondations d'inspirations diverses engagées dans la vie de la Cité, se sont exprimées dans le même sens, estimant que la réindustrialisation était au centre des préoccupations des Français et devait donner son sens à toute action politique.

A l'opposé de ceux qui pensent qu'un effort de réindustrialisation passe par un soutien accru aux grands groupes et un allègement des coûts du travail –qu'il s'agisse des salaires ou des cotisations sociales– nous proposons d'inscrire le renouveau industriel dans la perspective d'un nouveau projet de développement.

Pour cela, nous proposons de réfléchir aux fondements d'un pacte productif pour la France. Ce pacte pourra, le moment venu, être le socle autour duquel une alliance politique pourra se constituer. Mais avant cela, l'alliance des forces sociales est indispensable.

Pour inciter au nécessaire débat afin qu'une telle alliance puisse voir le jour, nous proposons sept principes possibles d'un pacte productif.

Ces principes sont énoncés ci-après dans leur formulation générale.

Nous expliciterons successivement chacun de ces principes tous les mardis, à partir de la semaine prochaine (mardi 20 décembre), et pendant les sept semaines à venir.

Premier principe: promouvoir une autre conception du travail en reconnaissant les compétences de ceux qui travaillent ou exercent une activité.

Deuxième principe: remettre la finance au service du développement.

Troisième principe: réorienter la production vers les besoins de la société, en allégeant le poids des activités productives sur la nature.

Quatrième principe: faire de l'entreprise une institution à part entière, reconnue par le droit comme catégorie distincte de la société de capitaux.

Cinquième principe: ancrer les activités productives dans les territoires.

Sixième principe: mettre en œuvre les protections nécessaires afin de rendre possible un projet national de développement.

Septième principe: promouvoir la démocratie partout, dans l'entreprise comme dans toutes les institutions de la Cité, et articuler démocratie, travail et renouveau des activités productives.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte