Son blog
79 abonnés Le blog de Gabriel Colletis
Ses éditions
1 / 3
Voir tous
  • Croissance et protection de la nature: dilemme, oxymore, embrouillamini?

    Par
    Selon nombre d’observateurs, s'exprimant suite à la démission de Nicolas Hulot, tous les ministres de l’environnement auraient été confrontés aux limites de leur fonction. Entre économie et écologie, entre croissance et protection de l’environnement, la balance pencherait systématiquement en faveur de l’économie et de la croissance.
  • Glyphosate, Loi PACTE, ruissellement… : Légiférer ou faire confiance ?

    Par
    Interdiction du glyphosate, élargissement des missions de l’entreprise au-delà du seul profit, ruissellement des revenus, etc. : l’État, garant de l’intérêt général, saura-t-il imposer des règles de droit pour que les acteurs économiques répondent enfin aux enjeux vitaux de notre société ?
  • La mission de l'entreprise : satisfaire ses parties constituantes et le bien commun

    Par
    Le premier enjeu de la réforme de l'entreprise est de savoir si cette grande absente du droit positif français cessera d’être confondue avec la société qui ne représente jusqu’à ce jour que les seuls actionnaires. Le second enjeu, inséparable du premier, concerne les missions de l’entreprise qui ne peuvent se résumer à la réalisation du profit maximum pour les actionnaires de la société.
  • La Grèce et l’Europe à la merci de l’Allemagne ?

    Par
    Un rappel chronologique sur les dernières journées écoulées permet de comprendre comment on est passé de la perspective d’un accord au désormais possible Grexit. Le rôle de l’Allemagne dans ce qui s’apparente à une folle dégringolade est mis en évidence, certains acteurs-clés dans ce pays ayant une responsabilité particulière dans un processus qui risque de remettre en cause la zone Euro.
  • Quand tombera sur la tête des Grecs le couperet de la BCE ?

    Par
    Le Conseil d’administration de la Banque centrale européenne (BCE) réuni dimanche 28 juin a annoncé le maintien des crédits d’urgence aux banques grecques (ELA). Le Conseil précise toutefois qu’il se tient prêt à revoir sa décision. Ainsi, le couperet n’est pas tombé aujourd’hui mais tombera peut-être demain ou après-demain… si Alexis Tsipras ne capitule pas ?
Voir tous