Billet de blog 18 oct. 2021

Stocamine : Le ministère se pourvoit en cassation !

La réaction de l'État était attendue depuis vendredi. Les opposants au stockage définitif des 42 000 tonnes de déchets ultimes enfouis sur le site de Stocamine à Wittelsheim (Haut-Rhin) ont reçu le message ce lundi 18 octobre : le Ministère leur fait un bras d'honneur et se pourvoit en cassation. Une obstination qui interroge...

Bruno Dalpra
Citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mise à jour le 18 octobre 2021 à 21h40

© Journal L'Alsace

UN BRAS D'HONNEUR PREVISIBLE :
MAIS QUE CACHE L'OBSITINATION DE L'ETAT ?

C’était à craindre... Que dire ?  Mais quel bras d'honneur fait à la population locale, aux élus, comme aux associations, autour du collectif Destocamine qui tous, demandent le retrait des déchets ultimes enfouis sur le site de Stocamine, à Wittelsheim (Haut-Rhin), alors qu'une étude de faisabilité existe. Le Ministère n'en fait qu'a sa tête pour en fini avec un dossier tabou depuis presque 20 ans. A se demander si cette obstination ne cache pas autre chose de la nature exacte des déchets.

– vendredi 15 octobre la nouvelle est tombée :
Stocamine : les travaux de confinement stoppé et après ?

Ce lundi 18 octobre, le ministère de la Transition écologique a annoncé sa décision de contester, devant la Cour de cassation, l’arrêt de la Cour administrative d’appel de Nancy annulant l’arrêté préfectoral autorisant les travaux de confinement  afin de maintenir le stockage des déchets de manière illimité.

Il y a urgence et le Ministère a le culot de renvoyer la faute sur les opposants dans la conclusion de son communiqué :

« Cette décision retarde un processus qu’il devient urgent de lancer : l'affaissement des galeries du site rendra impossible toute intervention après la fin de la décennie. En gardant les mêmes priorités qui ont guidé la décision de la ministre en janvier dernier (garantir la sécurité des travailleurs qui auront à intervenir sur le site et protéger au mieux l'environnement), le ministère de la Transition écologique se pourvoit en cassation contre cette décision ».

– communiqué à lire sur son site :
Stocamine : le ministère de la Transition écologique se pourvoit en cassation après la décision de la Cour d'appel de Nancy

Du côté des opposants regroupés autour du collectif Destocamine, la bataille continue ! 

Pour Yann Flory, membre de Destocamine, « c'était à prévoir ». Il regrette l'attitude de Barbara Pompili et ironise :  « encore un peu de temps perdu, histoire que les galeries de mine s'effondrent un peu plus sur les déchets ! Finalement la tactique de l'Etat n'a pas évolué depuis l'incendie de 2002, " jouer la montre", laisser pourrir la situation, user les militants, ridiculiser les élus alsaciens... Le grand mensonge a été de nous faire croire que ce stockage était réversible : "Stocamine est un stockage provisoire, nécessairement provisoire...ça nous donne l'obligation de les ressortir à la surface." 1999, Pierre Franck Chevet (ex-directeur de la DRIRE Alsace,  ex-président de l'Autorité de Sureté Nucléaire), un homme de confiance... » et de conclure sur sa publication Facebook : « élus et habitants du bassin rhénan, ne laissons pas notre avenir entre les mains d'Irresponsables ! »

Vendredi 15 octobre, la justice administrative donne raison en appel aux associations et à la CeA qui demandaient l'arrêt des travaux de confinement des 42 000 tonnes de déchets ultimes sur le site de Stocamine (68) © Crédit photo : SEBASTIEN BOZON / AFP

DE STOCAMINE A CIGEO...
LA REVERSABILITE EN COMMUN : ATTENTION DANGER !

Barbara Pompili sur le site de Stocamine, avait eu cette phrase en février dernier :  

« Il faudra que l'on tire des leçons de l'Histoire, une leçon de ce qu'il s'est passé, une leçon sur la parole de l'État et l'utilisation du mot "réversibilité ". ... Je crois qu'il faut le bannir à tout jamais ce mot. »

L’ « Histoire » donc… Mais « quelles leçons ont été tirées de Stocamine pour CIGéO à Bure ? », s’interroge le CEDRA sur son compte twitter, avant d'ajouter : « c’est un projet dont la faisabilité n’est pas démontrée technologiquement et financièrement qui risque d’être déclaré d’utilité publique avant la fin de l’année… sans parler des passages en force ». Ils ont raison. D'autant que la réversibilité est l'un des points central du projet d'enfouissement de déchets nucléaires à Bure. Quand on voit que cette même réversibilité est remise en cause par l'Etat sur dossier Stocamine, nous pouvons avoir des doutes sérieux de la parole du Ministère pour CIGéO. 

Stocamine, notre eau en danger ! © Destocamine

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal
Du local au global, le mouvement climat assume de vouloir « faire école »
Finies les batailles en solitaire, le mouvement climat adossé aux luttes locales théorise désormais de voir les choses en grand. Un effort stratégique indispensable pour contrer l’appétit sans cesse renouvelé des aménageurs et industriels pour les « mégaprojets » et une certaine inertie politique.
par Mathilde Goanec
Journal — Diplomatie
Moyen-Orient : Macron réhabilite le « prince tueur »
Commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien « MBS » était jugé infréquentable par les dirigeants occidentaux. En lui rendant visite, le président français brise sa quarantaine diplomatique, et vend au passage 80 Rafale à son homologue émirati et allié dans la guerre du Yémen, « MBZ ».
par René Backmann
Journal — Moyen-Orient
Nucléaire iranien : la solitude d’Israël
La volonté américaine de reprendre les pourparlers sur le nucléaire iranien s’oppose au refus israélien de toute perspective d’un accord avec l’Iran, contre lequel Israël menace de livrer une guerre, même si les États-Unis y sont hostiles. Mais Tel-Aviv dispose-t-il des moyens de sa politique ?
par Sylvain Cypel (Orient XXI)
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss