Stocamine : des militant·es convoqué·es à la gendarmerie

Les militant·es de l'association Eau en Danger et du collectif Destocamine qui se sont mobilisé·es le 17 septembre dernier devant le site de Stocamine à Wittelsheim (Haut-Rhin), sont convoqué·es à la gendarmerie.

Dans le cadre de la 4e vague contre la réintoxication du monde, devant le site de Stocamine à Wittelsheim (68) © Eau en Danger Dans le cadre de la 4e vague contre la réintoxication du monde, devant le site de Stocamine à Wittelsheim (68) © Eau en Danger

Les militant·es de l'association Eau en Danger et du collectif Destocamine sont convoqué·es à la gendarmerie suite à l'action contre la réintoxication du monde du 17 septembre dernier devant le site de Stocamine à Wittelsheim (Haut-Rhin). La pression sur les activistes pour le climat continue ! – d'autres informations à venir

Capture écran sur la page Facebook de Eau en Danger | 27 septembre 2021 Capture écran sur la page Facebook de Eau en Danger | 27 septembre 2021

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.