Championnat de France des Rallyes Junior : Florent Todeschini sur la ligne de départ

Le règne de la France est bien établi sur les Rallyes, au niveau mondial, et les responsables du sport automobile de notre pays entendent bien le faire perdurer. Leur objectif est de dénicher un jeune pilote apte à prendre un jour la relève des champions du monde Sébastien Loeb et Sébastien Ogier. Sur la ligne de départ, le Marseillais Florent Todeschini...

Florent Todeschini © dossier de presse Florent Todeschini © dossier de presse
Le jeune marseillais (21 ans), Florent Todeschini, vient de se voir propulser au championnat de France des Rallyes Junior pour les deux premières manches de 2018 par la FFSA (- Fédération Française de Sport Automobile) et ses partenaires, M-Sport, Yacco, Michelin et GT2I.
Il accède à une compétition qui constitue un tremplin dans la carrière d'un pilote français de rallye. C'est la filière royale pour accéder au plus haut niveau, comme l'ont prouvé Loeb et Ogier qui sont partis de là.
Le vainqueur du championnat junior se voit offrir une saison en Championnat du Monde des Rallyes à bord de la Ford Fiesta R2T Evo engagée en
WRC3.
En attendant,
« Flo Todesk» doit réunir le budget pour le reste de la saison et à confirmer qu'il sa place au plus haut niveau de l'excellence française... et mondiale.
Ses débuts sont prometteurs et la suite sera sans doute plus excellente encore.
Pour le jeune espoir marseillais, l'année 2017 a été riche en résultat avec notamment la victoire à la Finale de la Coupe de France des Rallyes. Il a réussi à décrocher le titre de suppléant à l'occasion de l'opération Rallye Jeune FFSA qui clôturait la saison.
Pour Le Championnat de France des Rallyes Junior, « Flo » roulera en Ford Fiesta R2 National.
« C'est la voiture sélectionnée pour les participants : chaque pilote possède une voiture identique afin de respecter une certaine équité et de faire parler le talent lui même ! » se plaît-il à souligner.
C'est une belle progression pour ce jeune pilote, obstiné, organisé et talentueux qui, en 2016, a monté sa propre auto et participé à l'opération Rallye Jeunes FFSA où il a terminé en Finale à la 8ème place sur plus de 2600 participants !
Comme il le reconnaît volontiers, ce qui aujourd'hui freine sa passion et son envie « c'est le budget ». Mais sa détermination reste entière et le pousse à chercher
et trouver l'argent, le nerf de la guerre en sport automobile comme ailleurs : « par le moyen du sponsoring, en démarchant des entreprises et en menant une campagne de financement participatif...  Il s'agit de de réunir le budget nécessaire à l'inscription complète au Championnat de France Junior... Deux manches sont déjà financées. Il y en a sept en tout. » À bon entendeur !
Il n'est pas seul dans cette aventure : « le rallye n'est pas un sport individuel : il y a un pilote, un co-pilote et tout une structure pour veiller au bon fonctionnement de l'auto... »
Flo participe à une formidable aventure tout en poursuivant ses études à Marseille, DUT Génie Chimique & procédés. Étudiant en Licence 3 de Chimie.
Comme on le voit, ce passionné de sport mécanique a la tête sur les épaules et manifeste le bel état d'esprit qu'a su lui insuffler son père depuis sa plus tendre enfance, l'ancien coureur de Rallye Jean-Paul Todeschini, un sympathique et dévoué conducteur professionnel, très apprécié à Marseille.
Sébastien Loeb (9 fois couronné champion du monde) et Sébastien Ogier (4 titres à ce jour et cela ne semble qu'un début), ont fait briller l'étoile de la France sur ce sport mécanique pendant une décennie, damant le pion aux pilotes scandinaves et baltes sous tous les climats et sur tous les terrains... sans bénéficier chez nous de l'audience médiatique que leurs exploits ont suscité sous d'autres latitudes.
En France, chaque rallye réunit entre 150 000 et 200 00 spectateurs. Ce n'est pas rien ! La presse (numérique et papier) en parle et des milliers de photos et vidéos sur les sites spécialisés comme Youtube prouvent l'intérêts que le public porte à l'événement.
Les compétitions de Rallye souffrent chez nous d'un manque de médiatisation sur les grandes chaines de télévision (à l'exception de « l'Équipe », diffuseur du WRC en 2015 ). Cela complique la recherche de sponsors ou de mécènes pour des jeunes, comme Florent Todeschini, qui ont les qualités requises pour participer au championnat de France des Rallyes Junior, organisé par la FFSA. Rendez-vous le 15 mars pour la première des sept épreuves, la 58e édition du Rallye du Touquet Pas-de-Calais. Philippe LEGER

Si vous avez des questions sur son projet, n'hésitez pas à le contacter par mail : 

florent.todeschini@outlook.fr 

https://www.facebook.com/florenttodeschini/
https://youtu.be/6AifqFbDzcM

 Présentation du Championnat de France des Rallyes Junior 2018
(PDF - site FFSA)
Calendrier des épreuves (site FFSA)




 

 








Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.