Téléthon : La France n’est pas handiphobe. Elle est généreuse.

rando-telethon-1-500x400

Le 7 et 8 décembre prochains, c’est le Téléthon, un show télévisuel unique au monde.
Le mot qui reviendra le plus souvent dans la bouche des présentateurs et de tous les médias est « générosité ». Le Téléthon, disparu dans d’autres pays, y compris celui qui l’a vu naître : les USA, est la mesure et la preuve que cette vertu est dans l’idiosyncrasie du Français. Quel orgueil pour tout patriote que de savoir que cette prédisposition de l’âme est intrinsèque à l’essence française ! Qui n’a pas envie de prouver ainsi sa francitude ?
Artistes de tout poil, dans un mouvement dénué de tout intérêt, se succéderont sur le plateau de l’émission : qui pour donner un médaillon porte- bonheur, qui un pin’s qu’il aura porté lui-même, qui 100 balles et un Mars… Dans l’euphorie générale, tous les villages de France, en pleurs, courront, grimperont, sauteront, ramperont frénétiquement pour montrer à ceux qui ne peuvent pas en faire autant leur altruisme et leur bonté d’âme.
Il y a, certes, quelques éléments à l’esprit négatif, à la fois peu pragmatiques et peu constructifs qui ne comprennent rien à rien, qui parlent de handiphobie, de ségrégation, d’invisibilisation, de reculs de droits, d’oppression, voire de validisme en France ( un barbarisme insensé et nocif), et qui veulent des investissements déraisonnables qui ont un coût et un surcoût !
Un peu de pédagogie pour les aider à comprendre la stratégie et la pensée qui guide la France téléthonienne et son gouvernement :
Si la patronne d’un restaurant n’ pas mis son établissement aux normes d'accessibilité,
si tes voisins de copropriété refusent des travaux de mise en accessibilité,
si ton directeur d’école agréée pour le Téléthon ne veut pas  de toi en classe,
si les députés LREM (et bien d'autres) ont voté la Loi Elan pour revenir sur l’accessibilité des logements...
C’est qu’ils ont la foi ! Parce que, oui, la France se mobilise pour voir disparaître la maladie et le handicap ! Oui, La France, le pays des droits de l’Homme,  n'est pas handiphobe. Elle est généreuse !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.