Voir tous
  • Un tour chez le gynéco

    Par
    On se félicite d’ouvrir par-ci par-là, des « handi-consultations », on célèbre toute sorte de démarches exceptionnelles, souvent éphémères, dites inclusives. Elles sont en réalité le signe que c’est l’exclusion qui régit la pensée en amont, que c’est l’exclusion qui est naturalisée et que ce qu’on qualifie d’inclusion, ce sont des petites journées portes ouvertes aux exclu.e.s.
  • The fight

    Par
    Les représentations culturelles dominantes, lorsqu’elles n’enferment pas les personnes handicapées dans des récits de tragédie, les cantonnent à des rôles dans lesquels elles deviennent inspirantes par leur capacité à performer la validité.
  • Construire l'exclusion

    Par
    Un couple d’amis vient de divorcer. Ils nous invitaient souvent chez eux, avec d’autres amis. Chez eux, on faisait des repas, des fêtes qui ont été l’occasion de rencontrer d’autres gens, dont certains sont devenus à leur tour des proches.
  • Martine à la fac

    Par
    Une collègue m’a appris que tu es morte, Martine. Elle l’a su elle-même par un logiciel. Il était écrit « décédée » à côté de ton nom. Je me suis dit qu’il y avait bien dû y avoir le traditionnel courriel d’hommage envoyé par le doyen sur l’intranet de l’université, que j’avais dû le louper.
  • Gaité Lyrique et esprit d’escalier

    Par
    L’activisme exige plus de compétences qu’on ne l’imagine, par exemple, la capacité à répondre à des questions souvent trop vastes qui, bien qu’elles concernent des sujets que l’on connaît par expérience personnelle et auxquels on a réfléchi, peuvent dérouter par le contexte dans lequel elles sont posées et les contraintes qui sont imposées pour y répondre