Nerissa et Katherine, les cousines handicapées d'Élisabeth II

L’épisode 7 de la saison 4 de la série The Crown de Netflix revient sur un chapitre sombre de l’histoire de la famille royale britannique. Lorsque Nerissa est morte en 1986, aucun membre de sa famille n'a assisté aux funérailles. Elle est enterrée au cimetière de Redhill. Sa tombe était signalée par une étiquette en plastique et un numéro de série...

L’épisode 7 de la saison 4 de la série The Crown de Netflix revient sur un chapitre sombre de l’histoire de la famille royale britannique. En 1987, il est révélé que deux cousines de la reine d’Angleterre, Nerissa et Katherine Bows Lyon, toutes deux handicapées intellectuelles, ont été placées par leur mère, à l’âge de 15 et 22 ans, dans le Royal EarlsWood Hospital, un établissement pour personnes handicapées intellectuelles.

Dans la série, c’est Margaret, la sœur de l’ actuelle reine d'Angleterre, qui apprend incidemment l’existence de ces deux cousines. Elle apprend aussi que dans le Burke’s Peerage, un manuel qui recense des informations sur les membres de la famille royale et de l’aristocratie, les deux cousines ont été déclarées mortes.

Dans la fiction, Margaret est scandalisée par le fait que ses cousines aient vécu en institution et qu’elles aient été abandonnées par leur famille. Elle parle d’eugénisme, elle dénonce qu’il faille rentrer dans le moule d’une certaine normalité pour être accepté, puis c'est tout. Super, cela montre que le scénariste a une certaine conscience des ressorts de l’oppression validiste et qu’il pensait que ce message pouvait être audible, voire bénéficier d’une bonne réception …

Je dis « le scénariste a pensé que » car dans la réalité, Margaret ne semble avoir joué aucun rôle dans la découverte de l’existence des cousines. On sait, grâce à un documentaire télévisé datant de 2011, que les sœurs n’auraient jamais reçu la visite d'un membre de la famille royale

Les infirmières interrogées dans le documentaire ont déclaré qu'à leur connaissance les deux cousines n'ont reçu non plus aucun argent de leur famille autre que les 125 £ versés à Earlswood chaque année.

Lorsque Nerissa est morte en 1986, aucun membre de sa famille n'a assisté aux funérailles. Elle est enterrée au cimetière de Redhill. Sa tombe était signalée par une étiquette en plastique et un numéro de série

nerissa-et-katherine
jusqu'à ce que son existence soit révélée dans les médias, après quoi la famille a ajouté une pierre tombale (source Wikipédia).

Tout laisse donc à penser que cet épisode de The Crown vise à réhabiliter par la fiction l’image de la famille royale que le soutien de la mère de la reine actuelle à l’association caritative de personnes handicapées cognitives Mencap n’aurait pas suffi à effacer et pour cause.

Le sort de Katherine et Nerissa est similaire à celui de beaucoup de personnes handicapées. Des amies handicapées, plus jeunes que moi, m’ont raconté comment leurs parents ont été encouragés par des médecins, par des services sociaux, à les abandonner, enfants, dans des établissements dit spécialisés et à passer à autre chose .

Une chose est claire et peut être retenue de cette histoire . Si Katherine et Nerissa ont pu être déclarés mortes c’est bien parce que la mort sociale ( lire l’institutionnalisation) c’est la mort tout court. Je vous invite à lire à ce sujet  l'article  ci-dessous dans lequel Cécile Morin évoque le triage pendant la crise du Covid19 et les liens que celui-ci entretient avec la mort sociale des personnes handicapées.

https://www.bastamag.net/tri-des-patients-covid-handicap...

 

Commentaires

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.