Elsa Lévy
www.elsa-levy.com, pas sur twitter, pas sur insta, pas sur linkedin & Co, sur Paris et sure de rien
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 avr. 2013

Elsa Lévy
www.elsa-levy.com, pas sur twitter, pas sur insta, pas sur linkedin & Co, sur Paris et sure de rien
Abonné·e de Mediapart

Moi, chômeur de la République

Moi, chômeur de la République, je ne suis pas, de mon propre chef, le chef de la majorité ni de la minorité, je suis un numéro.

Elsa Lévy
www.elsa-levy.com, pas sur twitter, pas sur insta, pas sur linkedin & Co, sur Paris et sure de rien
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Moi, chômeur de la République, je ne suis pas, de mon propre chef, le chef de la majorité ni de la minorité, je suis un numéro.

Moi, chômeur de la République, je ne suis pas un numéro de loto, ni un numéro de téléphone mais un mauvais numéro. Un numéro à sept chiffres qui ne peut pas faire son numéro mais seulement taper sur le 3949 (partiellement gratuit puisque le fixe me taxe).

Moi, chômeur de la République, je ne traite pas le premier ministre de collaborateur, je ne traite d’ailleurs personne de rien, j'ai trop peu de voix, je suis vouée à me taire et à laisser parler les chiffres.

Moi, chômeur de la République, je ne participe pas à des collectes de fonds pour mon propre parti, je me contente de toucher le fond avec toutes mes parties.

Moi, chômeur de la République, je fais fonctionner la justice de manière indépendante, en effet je n’attends rien d’elle, je la laisse faire son travail tranquillement puisqu’elle en a. Je n’ai aucun droit sur elle, juste quelques devoirs, alors je me contente de lui ressembler: à défaut d’être demandée je suis demandeuse, je suis parfois bafouée, souvent manipulée, de temps en temps recherchée mais jamais saisie.

Moi, chômeur de la République, je fais en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire puisque je m’actualise chaque mois en double exemplaire sur un site en tant qu’exemplaire numéroté et invendu. Je rends des comptes que je ne compte plus, je donne des entretiens à défaut de m’entretenir et des justificatifs pour éviter de perdre celui d’un domicile.

Moi, chômeur de la République, je ne cumule pas mes mandats pour me consacrer pleinement à ma tâche, je cumule juste mes dettes, mon stress et la détresse de tous les autres non mandatés qui font tâche.

Moi, chômeur de la République, j’essaie d’avoir de la hauteur de vue, et ce n’est pas compliqué vu que tout le monde me prend de haut.

Moi, chômeur de la République, j’ai le souci de la proximité avec les français, en effet j’ai plus de 3 millions de personnes qui savent de quoi je parle, et ça vaut largement les 65 millions de certains qui ne pipent rien, et ce, pas seulement parce qu’ils seraient enfants, ados, actifs ou retraités.

Enfin, moi, chômeur de la République, je ne meurs pas, mais c’est chaud puisque on me fait vivre dans la raie (du cul) publique.

Mais moi, chômeur de la République, je me relis. Et, comme on prend un chiffre au hasard, comme on  justifie, comme on liquide, je me demande si moi, travaillant, cotisant et trimant, mon sentiment n'aurait pas été le même, mon billet semblable et son titre plus général « Moi, citoyen de la République »?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de « L’Internationale »
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les critiques envers Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Europe
Bombardements russes : « Il n’y a aucune cible ici, ce sont des maisons, des jardins ! »
À Dnipro dans le sud de l’Ukraine, devant sa maison en ruines après une attaque de missile, l’infirmière Oxanna Veriemko ne peut que constater le désastre. Depuis le début de l’automne, la stratégie russe consistant à endommager les infrastructures fait de nombreuses victimes civiles. « Impardonnable », préviennent les Ukrainiens.
par Mathilde Goanec
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot