emancipation
Président du Comité de Réflexion et d'action laïque de Seine-Maritime www.creal76.fr
Abonné·e de Mediapart

19 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 août 2016

L'archevêque remet en cause laïcité, loi de 1905, école publique!

Après l'attentat de Saint Etienne du Rouvray, l'archevêque de Rouen revendique plus de place pour la religion, déplore le nombre de divorces et l'adultère, feint (?) de penser que la loi de 1905 n'assure pas la liberté de conscience et le libre exercice des cultes, s'en prend à l'école publique où il n'y aurait pas de liberté. Le CREAL de Seine-Maritime répond. www.creal76.fr

emancipation
Président du Comité de Réflexion et d'action laïque de Seine-Maritime www.creal76.fr
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Communiqué du Comité de Réflexion Et d’Action Laïque de Seine-Maritime (CREAL76)

Suite à l’annonce de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le Comité de Réflexion et d’Action Laïque de Seine-Maritime (CREAL76) affichaitsur son site le 26 juillet dernier dès 16 heures le message suivant, message également adressé au maire de la commune : 

« Prise d’otage meurtrière à Saint-Étienne-du-Rouvray : message du CREAL76
Le Comité de réflexion et d’action laïque de la Seine-Maritime (CREAL76) apporte tout son soutien à la population de Saint-Étienne-du-Rouvray frappée de stupeur par l’acte odieux commis par deux individus dans une église de la ville. Cette attaque semble revendiquée par l’Organisation État islamique (EI). Sans présager des résultats de l’enquête qui va s’ouvrir, le CREAL76 entend rappeler que toute spéculation politicienne qui conduirait à diviser la population en raison d’appartenances confessionnelles réelles ou supposées serait contraire au principe politique de laïcité que la municipalité de Saint-Étienne-du-Rouvray met en œuvre par le dialogue, les actions culturelles, l’attention manifestée à ses écoles publiques, l’accompagnement de la vie associative…
En ces moments douloureux et périlleux, le CREAL76 se tient aux côtés de la municipalité de Saint-Étienne-du-Rouvray qui s’efforce d’œuvrer à l’unité de la population qu’elle administre.

Le 26 juillet 2016 (16 heures) »

 Ce jour, suite aux propos de l’archevêque de Rouen Monsieur Dominique Lebrun - http://www.paris-normandie.fr/accueil/attentat-a-saint-etienne-du-rouvray--pour-l-archeveque-de-rouen-mgr-lebrun-la-societe-est-au-bout-du-modele-de-la-laicite-AA6460552#.V525l6Jc7cw -, dénonçant la laïcité et mettant en cause la liberté dans les écoles publiques(propos rapportés dans Paris-Normandie de ce dimanche 31 juillet),le CREAL76tient à rappeler quelques éléments du principe politique et juridique de laïcité.

Dans la France laïque et républicaine, ce principe assure l’égalité de tous les citoyens et de toutes les citoyennes. Il assure aussi la liberté de conscience et son expression, donc la liberté de tous les cultes et de toutes les convictions. La République va plus loin encore : en garantissant le libre exercice des cultes, elle garantit aussi sa sécurité.

 À Saint-Étienne-du-Rouvray, ce sont deux hommes qui pratiquaient librement leur culte qui ont été respectivement sauvagement assassiné et grièvement blessé. Par cet acte odieux, c’est donc bien la liberté de culte et de conscience qui a été visée.

En conséquence ce n'est pas avec moins de laïcité,comme le suggère l’archevêque de Rouen,que la paix sera rétablie dans notre société, mais au contraire avec plus de laïcité.

 Quant à l'École publique, elle seule se fait un devoir d'accueillir tous les enfants, quelle que soit l'origine sociale et culturelle de leurs familles. Et loin de faire taire les différentes convictions, elle fait au contraire en sorte qu'elles s'y côtoient sans provocation et mépris, en enseignant que nos ressemblances sont plus importantes que nos différences.On sait le rôle néfaste que joue l’école privée dans l’insuffisance de mixité sociale génératrice de division dès le plus jeune âge.

Le CREAL76 juge regrettable que l’archevêque de Rouen utilise ce dramatique événement pour tenir des affirmations totalement infondées voire diffamatoires sur l’Ecole publique et son enseignement.

 Le 1er août 2016

Le Comité de Réflexion Et d’Action Laïque de Seine-Maritime (CREAL76) : creal76@creal76.fr

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel
Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Accès au droit des étrangers : régularisons l’administration !
Des élus de la République, des responsables associatifs, des professionnels du droit et autorités administratives intervenant dans le 20e arrondissement, et à Paris, sonnent la sonnette d'alarme. La prise de rendez-vous dématérialisée auprès des préfectures en vue de déposer des demandes de titres de séjour est devenue quasi impossible. « La déshumanisation et le dévoiement des services publics sont à leur comble ! » 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Couple binational : le parcours du combattant
Si on m’avait dit auparavant, qu’en 2021 je serais mariée, j’aurais éclaté de rire ! Pourtant, par amour, on est capable de tout.
par Amoureux Au ban public