Lapalissade prophétique ou jour d'après pandémie

Lapalissade prophétique Ce 16 mars E. Macron, à propos des suites à donner à la pandémie de Covid-19 a émis cette sentence prophétique : « Le jour d’après ne sera pas un retour au jour d’avant.»

Lapalissade prophétique

Ce 16 mars E. Macron, à propos des suites à donner à la pandémie de Covid-19 a émis cette sentence prophétique : « Le jour d’après ne sera pas un retour au jour d’avant.»

Est-ce la promesse de l’abandon des logiques financières qui ont conduit au dépeçage des services publics, à l’asphyxie du système de santé, à la ruine de la recherche scientifique, à l’abandon des collectivités locales, au creusement des inégalités sociales et toutes celles qu’elles induisent, exposées sous la loupe de cette crise ?

Pour orienter la politique d’après confinement, il faudra avoir pour fil à plomb ce qu’on observe aujourd’hui : ce ne sont pas les mieux payé-e-s qui sont les plus indispensables. Cette simple observation nous fait déjà douter de la lapalissade  présidentielle.

Manifestement, engager une politique retrouvant le sens de l’intérêt général des populations nécessitera un puissant mouvement populaire qui ne se contentera pas de prophéties.

 Jean-Michel Sahut

le 5 avril 2020

Ce billet est paru dans a newsletter du CREAL76 du 6 avril 2020.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.