emancipation
Président du Comité de Réflexion et d'action laïque de Seine-Maritime www.creal76.fr
Abonné·e de Mediapart

17 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 oct. 2021

Samuel Paty honoré à l'ONU

Experts de l’ONU : Honorez la mémoire de Samuel Paty, enseignant français assassiné, en défendant les droits et en confrontant le fondamentalisme GENEVE (15 octobre 2021) - Des experts de l’ONU ont souligné que la meilleure façon de l’honorer était de défier le fondamentalisme et de défendre les droits humains.

emancipation
Président du Comité de Réflexion et d'action laïque de Seine-Maritime www.creal76.fr
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Experts de l’ONU : Honorez la mémoire de Samuel Paty, enseignant français assassiné, en défendant les droits et en confrontant le fondamentalisme 

GENEVE (15 octobre 2021) - À l’occasion du premier anniversaire de l’assassinat de l’enseignant français Samuel Paty, des experts de l’ONU ont rendu hommage à son engagement à enseigner les valeurs des droits humains et ont souligné que la meilleure façon de l’honorer était de défier le fondamentalisme et de défendre les droits humains.

M. Paty était décapité par un assaillant extrémiste le 16 octobre 2020 près de l'école où il enseignait à Conflans-Sainte-Honorine, dans la région parisienne, suite à une campagne sur les réseaux  sociaux fondée sur des récits déformés concernant ses efforts pour enseigner la liberté d'expression à l'aide de caricatures. 

« Son assassinat était une attaque contre les droits culturels, la liberté d'expression, la liberté académique et la liberté de religion ou de conviction, ainsi que son propre droit à la vie », ont déclaré Karima Bennoune, Rapporteuse spéciale des Nations Unies dans le domaine des droits culturels et Ahmed Shaheed, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté de religion ou de conviction.

« Son meurtre a eu lieu dans un contexte d’attaques croissantes contre la séparation de la religion et de l'État, déclenchées en particulier par des acteurs fondamentalistes de la société civile »,  ils ont declaré. Par conséquent, selon les experts de l'ONU, « les meilleures moyens d'honorer la mémoire de M. Paty consistent à défendre précisément ces droits humains, à lutter contre le fondamentalisme, à respecter le pluralisme, et à garantir la sécurité de ceux et celles qui encouragent un débat académique réfléchi à ces fins».

Les experts ont exprimé leur solidarité «avec la famille de M. Paty et ses collègues enseignant(e)s qui poursuivent son œuvre en promouvant l'enseignement des droits humains et la pensée critique, notamment par le recours à la culture, y compris sur des sujets jugés controversés ou liés à la religion ou la conviction.»

Lors de cet anniversaire, les experts de l'ONU ont rendu également hommage à d'autres personnes qui ont été prises pour cible cette année, notamment pour leur pratique et leur défense des droits culturels, comme le chanteur folklorique afghan Fawad Andarabi, qui a été traîné hors de son domicile dans un village au nord de Kaboul et tué par des combattants talibans le 28 septembre, peu après qu'un porte-parole des talibans ait déclaré que «la musique est interdite dans l'islam. »

« Tous les États et la communauté internationale doivent faire davantage pour assurer la sécurité de ceux et celles qui exercent et défendent les droits culturels et les valeurs démocratiques, notamment par l'expression artistique, l'éducation et la dissidence culturelle » ont declaré les experts. 

Les gouvernements doivent veiller à ce que les auteurs des crimes contre les defenseur(e)s de ces droits soient traduits en justice, conformément au droit international.  Il est également essentiel de commémorer ces victimes et de lutter efficacement contre les idéologies fondamentalistes et extrémistes telles que celles qui ont motivé leurs meurtres, conformément aux normes internationales.  Les États doivent reconnaître et soutenir le rôle positif du débat et de la dissidence à travers les expressions culturelles et créatives, et protéger ceux qui s'y adonnent, ils ont declaré. 

« M. Paty voulait utiliser la culture pour enseigner les droits humains, même si cela était difficile et dangereux », ont declaré les experts.  « Sa voix a peut-être été réduite au silence, mais ses convictions devraient continuer à nous inciter à redoubler d'efforts au niveau international pour créer et préserver des espaces d'expression et de débat. Ce sont des composantes essentielles de la vie culturelle et qui font partie des efforts de promotion des droits humains en particulier dans un contexte de diversité croissante. »

Karima Bennoune a été nommée Rapporteuse spéciale des Nations Unies dans le domaine des droits culturels en octobre 2015. Karima Bennoune a grandi en Algérie et aux Etats-Unis. Elle est professeure de droit et chercheuse pour le programme Martin Luther King, Jr. Hall à la faculté de droit Davis de l’Université de Californie, où elle enseigne les droits humains et le droit international.

Le 1er novembre 2016, M. Ahmed Shaheed a pris ses fonctions de Rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de conviction. Il est directeur adjoint du Centre des droits de l’homme de l’Université d’Essex. Il a été le premier Rapporteur spécial du Conseil des droits de l’homme sur la situation des droits de l’homme dans la République islamique d’Iran depuis la fin du mandat précédent de la Commission des droits de l’homme en 2002. Diplomate de carrière, il a été deux fois Ministre des affaires étrangères des Maldives. Il a encadré les efforts d’adhésion des Maldives aux normes internationales en matière de droits de l’homme entre 2003 et 2011.

lien source : HCDH | Experts de l’ONU : Honorez la mémoire de Samuel Paty, enseignant français assassiné, en défendant les droits et en confrontant le fondamentalisme (ohchr.org)

Karima Bennoune a tenu une conférence à Rouen en 2018 à l'invitation du CREAL76 - www.creal76.fr  (vidéo  https://www.youtube.com/watch?v=p5uBP3CFxm0&t=6s ).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel