[SE] BRÛLER ENCYCLOPÉDIE

[Se] brûler encyclopédie, quitte à bâfrer ses cendres pour renaître, phénix d’un autodafé distingué que la globalité fait engober au Globe bercé de curiosités électroniques, multipliant gent globuleuse, toquée de données escampées au subtil réductionnisme de l’économie absolue; On sera un phlox au disquaire, on aura son allumette à l’encrier pour remonter la molécule. E’M.C.

DERNIÈRES NOUVELLES DES [NOUS] TROUS NOIRS STEPHEN HAWKING © E’M.C. DERNIÈRES NOUVELLES DES [NOUS] TROUS NOIRS STEPHEN HAWKING © E’M.C.
 En théorie,

         et dans une conception purement déterministe

                              de l’univers, 

                        vous pouvez brûler

                                   une

                            encyclopédie

                   et la reconstituer ensuite,

                             à condition

                             de connaître

                        les caractéristiques

                            et les positons

                          de chaque atome

                              constituant

                          chaque molécule

                         d’encre et de papier

                                     et

                                 d’avoir

                                   pisté

                            chacun d’eux

                           à tout moment.

Dernières nouvelles des trous noirs, Stephen Hawking, 2016. 

                                     •

Quel plaisir, merci Stephy!  Mise entre crochets, E’M.C. 

                                     •

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.