E'M.C.
Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Abonné·e de Mediapart

487 Billets

3 Éditions

Billet de blog 5 avr. 2020

À LA GAUCHE D’ASCLÉPIOS

Attention aux euphémismes! Ils aggravent l’horreur qu’ils sont censés déguiser. Cioran Œuvres Gallimard,1995 p. 1371. Que c’est curieux: aphorisme extrait de son essai: L’inconvénient d’être né, largement inspiré d’un savant arabe Abu-l-‘Alâ al-Ma’arî, In, Âge d’or de l’Islam (973 ap. JC./1057 à Ma’rrat al-Nu’mân, Syrie) qu’il n’a cité, à bout de plume, qu’une fois, acculé, fugitivement- E’M.C.

E'M.C.
Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aucun savant ne sait où va l’âme / Malgré moi,  je suis sorti en ce bas-monde -

La vérité est un soleil recouvert de ténèbres / Elle n’a pas d’aube dans le regard des humains -

La raison pour le genre humain / est un spectre qui passe son chemin [Tout Hamlet est là - déjà depuis des siécles] 

La voie de la raison,

Abu-l- ‘Alâ - al-Ma’arî - poète philosophe - libre penseur-  précurseur des Végétaliens - 

                                            •
                 ENTRETIEN RADIOPHONIQUE 
                              RADIO SHALOM 

•  Nous sommes en ligne maintenant avec le dr. Hardy- Bonsoir dr. Hardy -

• Bonsoir. 

• On va essayer de voir avec vous un document inquiétant auquel vous avez eu accès - un document que vous avez sous les yeux et dont vous m’avez fait transférer une copie- 

qui touche à cette idée qu’on entend maintenant de manière récurrente depuis le début de cette pandémie & qui pose des questions extrêmement graves : les médecins vont être obligés de faire un tri 

Un document qui est - je dirais moi - plus inquiétant que l’idée même du débat que je suis en train d’évoquer -

Le 31 mars 2020, la Fédération française de pharmacies d’officines a publié une nouvelle 

Je lis en quelques lignes de quoi il s’agit: Depuis le 31 mars, donc en fait, depuis 2 jours au moment de la parution de ce document les médecins peuvent prescrire les spécialités RIVOTRIL sous forme injectable aux patients du Corona. 

La prescription a pour objectif la prise en charge palliative,

c’est-à-dire sans soins actifs de patients confrontés à un état asphyxique 

et ne pouvant pas être admis en réanimation 

et pour lesquels une décision de limitation de traitement actif, a été prise. 

Dr. Hardy, ce qui vous gêne, vous, dans cette histoire, d’après ce que j’ai compris, 

c’est de prescrire, avec autorisation légale, du Rivotril sous forme injectable. 

Qu’est-ce que ça veut dire, pour les non médecins, ce  que viens de lire ? 

• Dr. Hardy: Eh bien, c’est simple, c’est que Ça peut être prescrit sur une simple ordonnance par n’importe quel médecin. 
‘Et le décret précise aussi, en fin de décret: 

Lorsqu’un établissement d’hébergement pour personnes âgées et limitées dépendantes d’EPA,

cet établissement dispose en une pharmacie à usage interne,  celle-ci peut se le procurer pour l’injecter pour prise en charge de la dyspnée, c’est-à-dire la difficulté de respirer 

et la prise en charge palliative, c’est-à-dire pas de traitement actif de la détresse respiratoire. 

Voilà. 

Donc, pour le décryptage pour un non médecin, ça veut dire, ce Rivotril est un baso-? c’est un anti-épileptique de base administrable de façon, principalement, orale pour des douleurs rebelles, 

à tel point que, par un décret 2011-2012, la consommation a été restreinte à la prescription par certains médecins 

et la consommation a baissé de 85% en cinq ans. 

Les effets indésirables sont particulièrement accrus chez les personnes âgées et c’est donc un arrêt respiratoire.

Ça veut dire que l’injection intra-veineuse entraine un arrêt respiratoire complet, avec douceur; c’est-à-dire la mort du patient. 
• R.S. C’est-à-dire, vous nous dites, on a légalisé par ce décret la possibilité pour un médecin d’injecter une substance qu’il sait être mortelle. Il a le droit de le faire. 
• Dr. Hardy: Ah, en plus, il n’aura pas à payer le médicament [le médipoison] 

• R.S. Ah! En plus, il n’aura pas à payer le médicament, mais je viens de dire quand même quelque chose d’énorme. Mais vous me dites en gros, c’est ça! C’est-à-dire si le patient auquel on administre un forme comme ça, de... je répète le mot Rivotril, sous forme injectable, on sait ce qu’on fait. 
S’il n’a pas de réputation on sait qu’on est en train de le noyer. 

Est-ce que moi, qui ne suis pas médecin, j’ai en grandes lignes résumé ce que vous dites. 
• Dr. Hardy: C’est pas un résumé. Vous dites exactement de quoi il s’agit- 

• R.S.: Alors c’est légal. Ce qui est inquiétant dans ce que vous dites, c’est que c’est signé Edouard Philippe, Premier  ministre, Olivier Varan, ministre de la Santé et des Solidarités.

• Dr. Hardy: Ben, Ça veut que si on considère un tel décret, il a trois conséquences terribles. 
                                       [——>] 

Note: Sur Radio Shalom [Autre de Radio Salâm [?] Le support radiophonique parfois haché - bruit de fond perça - est par moment pénible à poursuivre - peut-être aléa d’oral - 
                                            •
Les hommes sont poèmes récités par leur destin / Parmi eux le vers libre et le vers enchaîné - 

La raison ne peut que s’étonner des lois / qu’elles soient païennes, / musulmanes / juives ou chrétiennes / 

Abu-l-al-‘Ala -al-Ma’arî 

                                           •
Choix, découpage, séquençage, note-s, étais,chapô,  E’M.C. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Assurances : les résultats s’envolent, pas les salaires
Depuis plusieurs mois, des mouvements sociaux agitent le monde des assurances où les négociations salariales sont tendues, au niveau des entreprises comme de la branche professionnelle. Les salariés réclament un juste partage des bénéfices, dans un secteur en bonne santé.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Le RN s’installe, LFI perd la partie
Les députés ont voté mercredi la répartition des postes de gouvernance de l’Assemblée nationale, offrant deux vice-présidences au parti de Marine Le Pen. Privée de la questure qu’elle convoitait, La France insoumise a dénoncé les « magouilles » de la majorité, qu’elle accuse d’avoir pactisé avec la droite et l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Les contradictions de la défense de Damien Abad
Damien Abad est visé par une enquête pour « tentative de viol », ouverte ce mercredi par le parquet de Paris. Questionné par BFMTV sur le témoignage de la plaignante, l’avocat du ministre a affirmé que son client ne la connaissait « absolument pas », ne sachant pas de « qui il s’agit ». Ce que contredisent plusieurs éléments obtenus par Mediapart. Contacté, Me Benoît Chabert revient sur ses propos.
par Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles