Le Terrorisme du ciel

LE TERRORISME DU CIEL 

 

Au fil du feuilleté : le Terrorisme du Pillé est plus impressionnant que celui du Pilleur.

Le pilote qui bombarde de son avion a l'esprit chloroformé dans une espèce d'abstraction de la mort qu'il répand. Il se sent investi d'une mission médicale, l'escadrille étant considérée comme une sorte d'intervention de médecins sans frontière, accompagnée des termes rassurants du pilonnage psychologique, visant à un confort ouateux de la conscience, une tétanie du mental, mettant le pilote en état de dépendance par rapport à son Etat-Major (ses PSY et sa Fouine- Ruffian de l'euphémisme) : "sécurisation de la zone" "pacification" "frappes chirurgicales" etc.

Le pilote "œuvre"en conscience insonorisée. L'altitude qui le distancie de sa cible "l'objectif" qu'il ne voit jamais, dans l'instantané de l'action, lui apporte, en quelque sorte, l'onction suprême de l'ordre du bien agir. Il est un jardinier du ciel: il se livre, Ici, à des travaux de désherbage, voire de brûlage de chienlit, à son fameux "Auguste geste du semeur" de bombes, il est en mission "humanitaire" parachutage de vivres, tracts, logistique "civilisationnelle" 

On se laisserait presque aller à de l'émotion pour cet enrobement cosmétique de la mort, apporté comme un don d'irréalité. Du romantisme hard, en somme, en ce monde hardi aux lévitations patriotardes et de narcose de conscience à discrétion des Narcosies nucléarisées !

Rien de pourrait arrêter le pilote qui est ainsi, en incise dans la réalité, en état de virtualisation. Il est dans un monde d'enfance et/ou d'adolescence, il joue intensément, pour certains, de façon gravement détachée, nimbé d'une auréole de sainteté technologique, en course de canonisaton, un doigt divin sur la manette, l'empreinte d'un pouce puissant sur la configuration d'un monde "sécurisé" un monde ouvert-offert "  coffret-cassette à nos valeurs"

Ces jeux de manettes sont très popularisés parmi les enfants, voire presque toute la jeunesse, y compris grisonnante, qui ont les moyens de s'offrir des Playstations. Les soldes font le reste !

Une violence inouïe ( inoculée dans presque tous les dessins animés qui passent à la Télé ) déborde dans un marché juteux - paramilitaire - une désastreuse addiction à la mort, à la "mise hors d'état de nuire", au "hors-circuit", au "out", à la "cible en vue" "cible neutralisée" à la " j'la eu avant toi" ou " le premier" etc.

Et, surtout à cette maudite bonne conscience cowboy du bon contre le mauvais, du noir ou blanc. Du vrai-faux western spaghetti ! Une sorte de Tic de Yankité    (ou Yankitude ou Yankicraquerie) très assumée. D'aucuns  Politiques, en mal de Dextre, diraient "décomplexée"

Le Pilote-Personne n'est en présence de personne. La prescription du cinquième commandement du décalogue " Tu ne tueras point" ne l'atteint pas.

En face de lui aucun Visage Lévinassien - ni visage d'en deçà - ne se dresse(nt) qui l'impressionne(nt).

Il n'est jamais dans un duel, aux feux du ciel ( à la Kessel ? ). L'image de l'Autre n'atteint pas sa rétine. Sauf d'altérité.

Au dessous de lui, il n'y a que des objectifs à atomiser. Il n'est dans aucun challenge de réciprocité. Il décolle, vole et pique gagnant. Peu même badauder au retour. Impavide, il ne tremble pas, il n'est jamais dévisagé. Il est trop héraut pour cela. C'est un Oiseau mystique. Sa pupille est explosive et explosante comme celle du monstre d'Homère.

Pas de dévisagement ( personne ne doit afficher son visage), il est dans sa liturgie, il défigure visage, paysage, pays "Tu ne voleras pas la terre de ton prochain" Non, la Terre est à lui qui paît en surplomb, à son exclusif miracle nucléaire !

Aucun Musée ne doit rester en-dessous de lui, ni en Irak ni Alentour ( sempiternelle Bavure ). Il ne faut surtout pas que sur quoi son ombre funeste passe, se dresse un passé, une histoire.

Ce sont ses commanditaires - Maîtres de Galeries d'Art et de Mas de  Bienfaisance et Mercanti de la Mémoire - qui chargeront leurs Nègres encartés de la réécrire pour eux pour le meurtre définitif. Le Crime parfait !  Pour Médiévistes Tardifs ! Au petit bonheur de l'Enseignerie à l'Ecole-Butin de Civilisation !

Il est dans le largage de l'incontestabilité des grandes démocraties à l'œuvre  et de celles qui suivent en bonnes lices intéressées.

En France, par exemple, le pays le plus gaillardement en guerre dans le monde a-nucléaire ( et ailleurs ), les libertaires de service -pas toujours catholiques et pour cause ! - n'arrêtent pas de surdiaboliser les pays où la peine de mort persiste, en faisant ( sans contradicteur médiatique bien sûr ) des sauts de cabris par-dessus cette peine appliquée diversement aux Etats-Unis ( on dirait presque à la carte selon les Etats ), mais s'empressent, fébrilement revirginisés, de mettre de l'huile sur le feu, à justifier les attaques-massacres, les infâmes droit d'ingérence, Le fourbe souci des femmes, etc. tout en observant, viveurs à bons frais, un tollé mutique quant-à leurs Etats sournoisement, voire ouvertement expansionnistes, corrompus et avides d'espace.

Fourrés à tout va, ils ne sont Jamais en reste de ronces pour revigorer Le Brasier, ni de fiel en allongé de fuel à l'envenimation du monde.

Ainsi, il n'est aucun risque pour le pilote car il n'a plus de combats aériens à livrer. Les escadrilles de la mort décollent en toute sécurité, dans un puissant  Unilatéralisme.

Le Héros du ciel promène ses missiles et ses bombes en toute tranquillité sur les pays - toujours les mêmes - impuissamment collés au sol, essuyant l'infamie, la mort, la destruction de leurs infrastructures et le viol de leur Histoire. L'Effacement de leurs Traces !

Et les surnuméraires "experts", en position coïtale du Missionnaire laïconnant de proférer à l'envi que ces pays - horriblement pillés -  n'ont pas d'Histoire millénaire ou multimillénarisée !

Le bombardement lâche, haineux, rageur, fou, intensif, crapuleux sur des pays, les mêmes, La Bande de Ghaza : Écoles, Mosquées, Hôpitaux, Ambulances, Femmes, Enfants, Sémites, oui Sémites, Sémites... depuis sans fin ! - privés d'aviation, de ripostes,  doit,  URGEMMENT ! être noté comme la pire des lâchetés, un déshonneur éhonté, car c'est un crime de guerre, un crime contre l'humanité, l'Horreur, un fol, un énorme dommage à l'Humanité, à son Histoire, à son équilibre !

 Et ces mêmes pays méthodiquement assujettis au Bombing restent consciencieusement stigmatisés par l'incessante propagande des MédiaMensonge qui sont, on n'entend personne le dire, de véritables- veules machines de guerre et de pousse à la guerre avec leurs mêmes Troglodytes, trafiquants de concepts, à la solde de la Finance mondialisée, à leurs Fracas de Vertu, à leur Girouettement, à leurs Arlequinades d'experts à tous les Plats ! 

Le comble du confort létal pour le pilote, ce sont les drônes "ces petites merveilles de technologie" en survol infini, dispendieux Bibelots-mortels-incontrôlables - assignés à tous les Viols, aux motifs insondables, tonneau des danaïdes des meilleures intentions du Diable qui s'emploie à l'Histoire et à son caviardage, aux bons soins des sicaires et des Robins ahurissants d'aplomb !

                .....         .....         .....      .....

Mediamensonge: néologisme du journaliste Michel Collom

Meuhdias: néologisme d'E'M.C. 

El'Mehdi Chaïbeddera, La Cigogne, Bruxelles. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.