COPAIN-S CO-COPAIN-S

Panifiant à l’étymon- à un bout de pain- qui ne se rompt que d’unir, ou plutôt de réunir, copains ou en train, peut-être de devenir, compagnons de pain, aux canapés du dico, déclarant copains co-pains: du latin cum, avec & panis, pain, de l’anc.fr. compain «avec qui on partage le pain (Hachette) ou du lat. pop. companio, qui mange son pain avec (Quillet) sans forcément copiner- E’M.C.

IMAGE-RIE DU CO-PAIN DANS SES ŒUVRES AU COR DU COPINAGE E’M.C. © EXEQUATUR - E’M.C. IMAGE-RIE DU CO-PAIN DANS SES ŒUVRES AU COR DU COPINAGE E’M.C. © EXEQUATUR - E’M.C.

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.