Le voisin, il me regarde bizarrement...

Cécité. Aveuglement. Phallocratie matrimoniale. Parole contre parole. Préjugés. Présomption.

Le voisin

 

 

- Tu sais, le voisin..

- De qui tu veux parler ?

- Et ben, le voisin, tu sais... celui qui est aussi un collègue de papa et qui était à la fête chez Tatie...

- Oui, et alors ?

- Et bien, il me regarde bizarrement.

- Comment ça, bizarrement ?

- Je sais pas dire, il me regarde...

- Toi, de toutes les façons, tu crois toujours que tout le monde te regarde, ma fille ! Essaie de t'oublier un peu, Emma, cela fera du bien à tout le monde.

- Oui, mais non, mais là, c'est pas pareil...

- C'est pas pareil, quoi ?

- Et bien tu sais, il a dansé avec moi, à la fête, chez Tatie...

- Oui, j'ai vu. J'ai même dit à ton père, il est sympa tout de même, il n'est pas obligé. Parce que tu te doutes bien que danser avec une gamine de ton âge, ça n'intéresse personne. Il le fait pour faire plaisir à ton père, parce que tu es sa fille, voilà tout. Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?

- Ben, c'est bizarre, tu vois, parce que ...

- Tu ferais mieux de m'aider à mettre le couvert, ton frère va rentrer du foot et ce n'est pas encore prêt.

- Oui, mais...

- Cela suffit. Ce que j'en pense surtout, c'est que la modestie n'est pas ton fort, ma fille. Et, surtout, ne va pas ennuyer ton père avec ça. En fait de collègue, c'est son chef, alors tu ne lui en parles pas et les fourchettes, c'est la pointe vers le haut, je te l'ai déjà dit cent fois.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.