Emma Rougegorge
Apprentie de l'écriture
Abonné·e de Mediapart

245 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 déc. 2020

Emma Rougegorge
Apprentie de l'écriture
Abonné·e de Mediapart

♦ Le bLog et moi, le point final

Ils furent heureux et ils eurent beaucoup d'enfants... euh, non, enfin vous verrez...

Emma Rougegorge
Apprentie de l'écriture
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Épilogue

Un jour, il y a longtemps, les Maytree furent jeunes.
Ils vivaient sur ce qui semble, encore aujourd’hui, la surface même de l’Antiquité :
tout au bout du Cap Cod, le « cap aux morues », cette sablonnière minérale exposée aux intempéries.

Annie Dillard, L’amour des Maytree.

– Tu te fais plaisir, là ?
– Oui tout à fait, je me fais plaisir avec la fin. Je reviens un peu en arrière ou je vaticine, mais ça me fait du bien. Oups, tu l’as mise où, ta main ?
– Sur tes seins. Je ne l’ai pas fait exprès mais tu le sais bien, cabotine. Je te demanderai plus tard la permission d’enlever ton… Ou alors ta… Je ne sais pas encore, on verra…
– Et après ?
– Pourquoi, après ? Tu veux toujours savoir l’après, Louise, alors qu’on s’en fout, de l’après, on verra bien… C’est le moment qui compte, elle n’est pas belle, la mer ? Le sel et la mer, le vent, les dunes, ça été dur de chercher mais j’ai trouvé… Personne, il n’y a personne, ici.
– Tu vas y rester, alors ?
– Oui, je crois, ça fera un changement positif pour ma thyroïde.
– Et je pourrai venir en vacances ?
– Bien sûr, que tu pourras… Ce sera ta maison, forcément ta maison. Tu pourras même inviter des gens.
– Tu m’as déjà dit ça la dernière fois et on a vu le résultat, alors que ce sera ma maison, j’ai du mal à y croire…
– Si, tu verras, il faut juste qu’on accorde nos violons… Que tu me laisses tranquille quand j’ai besoin d’être tranquille, et c’est tout.
– Remarque, cette fois-ci, elle est grande, la maison, tu pourras avoir au moins deux pièces pleines de fils et de cartons, et Ludo aura de quoi se promener… Si tu veux, on pourrait aussi installer deux cuisines, la tienne avec la gazinière et la cafetière italienne, et la mienne avec la plaque à induction, le micro-onde et la Nespresso ? Comme ça, tu pourras m’inviter quand je serai là, et comme ça…
– Arrête, Louise, ne recommence pas à faire des plans sur la comète. On est bien, non, aujourd’hui on est bien. Alors, respire, et tu ferais mieux d’arrêter de fumer.
– Oui, bon, j’y penserai. N’empêche qu’on a même de quoi payer la grande baignoire, pour que tu puisses te prélasser en écoutant des chants de baleine… Tu vois, je te l’avais dit, que ça allait marcher, l’affaire du bouquin…
– Oui, mais à quel prix. Ce n’est pas seulement la taule, ça je m’en fous, mais le déferlement de tous ces gens qui avaient décidé de filer en Lozère, comme si j’étais le petit Grégory ou le Da Vinci Code, alors là ça m’a fait mal, cette curiosité malsaine… Encore pire que pendant le premier confinement… Ils voulaient tous photographier Ludo devant ton rosier, ça devenait vraiment pénible, cette histoire. Insupportables, tous ces gens, leur présence est insupportable, ils sont insupportables. Encore plus que les camping-cars, sinon que ça doit être les mêmes. Comme on ne peut pas passer dans la rue, trop étroit, ils doivent aller le garer à l’entrée, près de la fontaine… Ensuite, ils déferlent, avec leurs mômes, leurs coups de soleil, leurs odeurs de frites ou de crèmes solaires, leurs appareils photo, je n’en pouvais plus…
– Un peu bien fait pour toi, quand même… D’autant plus que tu ne m’as pas aidée, quand je t’ai demandé de compléter ton audition, alors que tu aurais pu. Dommage, je t’aurais refilé 3% des droits pour un seul chapitre, un sur trente…
– Et qu’est-ce que j’aurais fait de 3% des droits ? L’argent, c’est toi, Louise, ce n’est pas moi… Et l’écriture, pareil… D’ailleurs, je t’ai répondu, je t’ai dit que si ça te faisait du bien, tant mieux, et aussi que je ne me sentais pas concerné. Et que ce n’était pas non plus la peine de mettre un encart, pour dire que je t’avais prêté mon identité. Alors pose-toi un peu, Louise, pose-toi.
– Ça, je ne sais pas, moi, j’hésite… Je voudrais que ça se voie, tu comprends, je voudrais le crier sur les toits et que tout le monde le sache, que tu es comme le magicien d’Oz, mon b…
– Non, non, ne recommence pas, tu avais promis.
– J’avais promis, moi ? Aucun souvenir…
– Si, si, tu l’as dit. La publicité, ça va bien cinq minutes, mais j’ai déjà déménagé une fois, je ne vais tout de même pas recommencer…
– OK, alors je remballe mes secrets d’archives, mais bon... En définitive, je ne suis pas certaine d’être fiable, comme personne. J’aime bien les grands déballages, moi, les catharsis et les ménages de printemps. J’aime bien que la vie soit comme un roman et qu’on ne s’ennuie pas.
– Alors, fais un effort.
– Un effort, c’est toi qui me demande ça ?
– Je n’ai jamais rien demandé, Louise, je te rappelle que je n’ai jamais rien demandé.
– Alors, tu regrettes ?
– Non.
– Alors, tu es content ?
– Oui et non.
– Mais oui comment et non comment ?
– Je ne sais pas.
– Pff, tu es désespérant…
– C’est ton opinion, Louise, c’est ton opinion.
– C’est ça, et le chien, bien entendu, il est d’accord avec toi ?
– Oui.
– Alors, je fais quoi, moi ?
– Eh bien, par exemple… Rapproche-toi un peu, je vais te le dire rien qu’à toi et, s’il te plaît, ne le dis à personne.
– Ok, promis.
– Promis comment ?
– Euh… Comme ci comme ça, ou alors, pour le prochain roman. On verra.

FIN

Retour au sommaire

Prochain épisode : euh, ça s'appelait Secrets d'archives, mais il n'y en a pas. Ce n'est tout de même pas mon genre de laisser un pic à glace sous le lit ;-)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi