Paul à la plage (Un dimanche ordinaire)

5. Dimanche, la fête à sa mère.

Dimanche, la fête à sa mère

 

paulalaplage1
  @ paul.gmail.fr

– Mais non, je ne l'ai pas jeté, le collier de pâtes. Et je l'ai même porté souv... Enfin, je l'ai porté... Si, si, tu le sais très bien, pour l'anniversaire de Tata Jeannie...

...

– Et où il est, le collier de nouilles peintes à la main ? Et bien, pas de souci, dans la malle en osier, avec Nourson, Kikidou et Petit Lapin.

 

@ arnaud.free.fr :

– Mais non, je ne fais pas de favoritisme, la boîte en forme de cœur, je l'ai aussi, elle est sur... enfin dans, elle est dans la table de nuit, mais c'est pareil... Avec la mini statue en plâtre véritable.

...

– Comment ?

...

– Mais non, je n'ai pas mis Kikidou à la cave. La malle en osier, elle est dans le placard du fond, à ta disposition quand tu veux...

...

– Ah, non, tu t'en fous, Ok.

...

– Ah, non, je garde ? Ok.

 

@ paul.gmail.fr

– Si j'ai mis de la naphtaline ?

...

– Et de l'anti-mites ? Écoute, mon chéri, ça va bien cinq minutes, mais là...

...

– Bon, alors : Petit lapin va bien et tu diras à ton frère, quand tu le verras, que Kikidou aussi.

 

@ arnaud.free.fr

...

– Que vous êtes des vrais mecs et que faudrait voir à pas vous prendre pour des gonzesses ? Alors, là, rassure-toi mon chéri, je n'en ai jamais douté.

 

@ paul.gmail.fr

...

– Que tu peux pas venir et que tu en es bien désolé ?

 

@ touslesdeux.labarbe

– Vous savez quoi, les gars : vous commencez à me les briser menu !!!

 

_____________________________________

 La fête des enfants

_____________________________________-

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.