Un été âpre, prenant et...

L’été sera âpre, prenant et culturel

Bastille reprise plus bacille éreinté

Les culs terreux culbuteront les cons butés

Par vagues tonneront de maudits ménestrels

 

L’automne pluvieux, et le monde plus sage

Les masques tombés, les feuilles de châtaignier

Excuses publiques, procès télévisés

Seront un spectacle pour plaire aux macrophages

 

Si l’on semait des ateliers constituants

L’intelligence collective se manifestait

Si tous les sans-logis enfin on abritait

L’hiver pourrait être une forme de printemps

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.