Scandales et crimes d'Etat du 14 au 16 janvier

14 JANVIER

14 janvier 1859 : Au nord-est de l'Algérie, dans l'Aurès, la zaouïa (édifice religieux, centre autour duquel une confrérie soufie se structure) de Si Saddok est brûlée. Le marabout rebelle est arrêté et meurt en prison en 1862.

14 janvier 1952 : pendant 3 jours la troupe tire sur les manifestants tunisiens, anticolonialistes et émeutiers de la faim

14 janvier 2010 : tentative de meurtre (vraisemblablement commandité) sur Françoise Nicolas, qui avait découvert un scandale de corruption au Bénin. L’ambassadeur Hervé Besancenot tente de la faire passer pour l'agresseur. Françoise Nicolas a témoigné en octobre 2020 à l’Assemblée Nationale : https://www.youtube.com/watch?v=DoOaueNhnjc

 

15 JANVIER

15 janvier 1794 : pour « la salubrité de l’air », les Nantais "volontaires" sont invités à procéder à l'enfouissement des Vendéens massacrés. Les réticents seront considérés « suspects ». Mesure contre-productive qui renforce le dégoût des citadins envers Carrier et ses sbires.

15 janvier 1855 : Faidherbe donne une « vigoureuse leçon » (écrit-il) au village de Bokol dans le Oualo (nord du Sénégal). Assane Sylla donne les chiffres de 11 morts et 30 prisonniers et précise que le village a été brûlé.

15 janvier 1971 : Ernest Ouandié, leader nationaliste camerounais, est fusillé. Un proche d'Ahidjo rapporte dans un témoigne que Foccart était venu demander son exécution avant la première tournée africaine de Pompidou. http://camer.be/48712/26:23/cameroun-jacques-foccart-a-exige-lexecution-dernest-ouandie-cameroon.html

15 janvier 1989 : le corps de Fabrice Ladoux, 12 ans, est retrouvé. Il fait partie d'une série d'enfants enlevés dans l'Isère. Les enquêtes menées sont pleines de maladresses et d'anomalies. Voir le documentaire de Karl Zero sur les disparus de l'Isère : https://www.youtube.com/watch?v=I81lgwLjb0k&t=1139s

15 janvier 1992 : dans l'affaire des Irlandais de Vincennes, le barbouze Prouteau est relaxé en appel (la cour estimant que le commandement effectif de l'opération était assuré par le capitaine Barril et non par le commandant du GIGN, Christian Prouteau) alors que Jean-Michel Beau, le dénonciateur des manipulations, est condamné à un an de prison avec sursis et 6 000 euros d'amendes.

15 janvier 2004 : Georges Abdallah reste prisonnier... En novembre 2003, la juridiction de la libération conditionnelle de Pau ordonnait sa remise en liberté à condition qu'il quitte le territoire pour le 15 décembre. Mais Dominique Perben, ministre de la Justice ayant fait appel de la décision, le 15 janvier la demande de libération du prisonnier libanais rejetée.

15 janvier 2004 : naufrage du chalutier breton Bugaled Breizh. Un sous-marin de l'OTAN serait en cause, d'après les familles des 5 marins tués qui poursuivent la lutte judiciaire. Secret Défense.

15 au 26 janvier 2003 : accords de Linas-Marcoussis, visant à mettre un terme à la guerre civile de Côte d'Ivoire2. « L’installation durable de Licorne a en revanche permis de sanctuariser la rébellion que la diplomatie française s’est ensuite efforcée de légitimer via les accords de Marcoussis notamment. On sait aussi que les militaires français ont à plusieurs reprises agi pour éviter son délitement ou son explosion du fait de sanglantes rivalités internes. La rébellion a ainsi pu continuer à être utilisée comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête de Gbagbo. » https://survie.org/billets-d-afrique/2018/280-septembre-2018/article/dans-un-autre-pays-ce-serait-un-veritable-scandale-d-etat"un-veritable-scandale-d-etat

15 janvier 2018 : non-lieu pour les soldats français accusés de viols contre argent et nourriture sur enfants de Centrafrique. La presse est unanimement critique. L'AFP écrit : « la justice française a écarté la perspective d'un procès au terme d'une enquête délicate qui laisse des questions en suspens et des parties civiles déçues. »

 

16 JANVIER

16 janvier 1794 : '"Mon intention est bien de tout incendier..." lettre du général Turreau (1756-1816) demandant aux Représentants en mission de l'autoriser à tuer tous les Vendéens, femmes et enfants compris. Turreau deviendra ambassadeur aux États-Unis, puis baron d'Empire. doc

16 janvier 1952 : en Tunisie, le congrès du Néo-Destour est interdit. 150 personnes sont arrêtées, dont Habib Bourguiba… S’ensuivent des protestations, émeutes et de nouvelles arrestations.

16 janvier 1977 : opération Crevette menée par Bob Denard = tentative ratée de renversement du président béninois Mathieu Kérékou, couverte par Valéry Giscard d’Estaing et dans laquelle ont trempé Bongo, Houphouët, Eyadéma et Hassan II

16 janvier 1983 : à Cotonou, Mitterand fait le vœu que le Tchad, où s’affrontaient la France et la Libye, « soit libéré de toutes formes d’occupations extérieures »… Depuis 1983, l’opération Barkhane a succédé à l’opération Epervier, qui avait succédé à l’opération Manta...

16 janvier 2018 : un policier tue Gaye Camara, à Épinay-sur-Seine (93). Pour Maître Yassine Bouzrou : « ll n’y aura jamais de reconstitution, ni visionnage des vidéos des caméras de télésurveillance, ni même d’audition pour les magistrats instructeurs des policiers incriminés ».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.