emmanuel.glais
Historien du dimanche, romancier du samedi
Abonné·e de Mediapart

61 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 avr. 2021

Mediapart censure un billet de blog.

Je ne comprends pas la censure d'un billet factuel et sans insulte.

emmanuel.glais
Historien du dimanche, romancier du samedi
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce n'est pas la première fois que Mediapart censure un billet factuel et non ordurier. On se souvient des censures iniques qui ont frappé Le Cri des Peuples. J'ai à mon tour été repris par la patrouille. Voici le message que j'ai reçu le 12 avril.

"Bonjour, 

Nous avons été conduits à dépublier votre billet "Scandales et crimes d'Etat du 8 au 10 mars" que vous avez rédigé, au motif du non respect de notre charte de participation, à laquelle vous avez adhéré en vous abonnant à Mediapart.
En particulier, nous vous rappelons que notre charte, et la législation en vigueur, proscrivent tout "propos injurieux, diffamatoires, portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou à la réputation et aux droits d'autrui". 
En vous souhaitant bonne réception.
Cordialement,

Le Club"

Et voici ma réponse. Sans retour du Club, elle a été adressée en privé à Edwy Plenel, sur Twitter. Il l'a lu, et à ce jour n'a pas répondu.

"Cher Club,

Comme ce n’est pas mon habitude d’insulter, je suppose que quelqu’un s’est senti diffamé ou atteint dans sa réputation. J’imagine que c’est Dominique Perben, pour cette brève mention : 9 mars 2004 : la « Loi Perben II » favorise la correctionnalisation des crimes (dont viols), prévoyant que si les parties ne contestent pas la qualification correctionnelle donnée aux faits lors du règlement d'instruction, ces parties ne peuvent plus le faire devant le Tribunal.

A moins que cela soit pour ce paragraphe ? Mais Yves Bertrand et Robert Feliciaggi sont morts… 10 mars 2006 : Robert Feliciaggi, homme d'affaires à la tête de nombreux casinos et PMU en Afrique et en Corse (pratique pour blanchir l’argent) et politicien corse est assassiné le 10 mars 2006 sur le parking de l'Aéroport d' Ajaccio. Peut-être était-il impliqué dans la mort de son chauffeur Azzeddine Behar ? Il avait été en conflit avec le préfet Erignac, assassiné en 1998. Il était en revanche en bon terme avec le patron des RG Yves Bertrand, qui l’a aidé à ouvrir son casino à Annemasse. Voulez-vous bien m'indiquer quel point de la charte j'ai violé ? A quelle ligne ? Et m'en apporter la démonstration. Je peux évidemment donner mes sources pour appuyer mes dires.

Merci de votre compréhension,

Emmanuel"

Loi Perben du 9 mars 2004

Quelles sont mes sources ? Sur la Loi Perben II, je ne fais que reprendre ce qu'ont dit de nombreuses associations et un tas de juristes.

Je cite Maître Durrieu-Diebolt : "Cette correctionnalisation des crimes ou déqualification pénale est une pratique judiciaire prévue par la loi du 9 mars 2004 qui permet de qualifier un crime en délit et de le juger devant le tribunal correctionnel au lieu de la cour d’assises."

https://www.village-justice.com/articles/correctionnalisation-viol-point-vue-avocat-victime-par-Carine-DURRIEU-DIEBOLT,24384.html

Et Maître Ribaut-Pasqualini :

"La loi du 9 mars 2004 dite « Loi Perben II » est venue restreindre la possibilité de la contestation d’une correctionnalisation."

http://ribaut-pasqualini.avocat.fr/index.php?post/2010/01/15/La-correctionnalisation-des-crimes2

 10 mars 2006 : la mort de Robert Feliciaggi

Enfin, pour ce que j'écrivais sur la mort de Robert Feliciaggi, je renvoie au livre de Philippe Pascot.

feliciaggi

Je n'ai rien à ajouter. Je réitère simplement mon attente d'éthique, de respect et de transparence de la part de Mediapart. Enfin, je précise que l'arrêt de publication de l'éphéméride des Scandales et Crimes d'Etat en avril sur ce blog n'a pas de rapport avec cette censure (postérieure).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants, très actifs sur les réseaux sociaux.
par Caroline Boudet
Journal — France
Une peine de prison aménageable est requise contre François Fillon
Cinq ans de prison dont quatre avec sursis, la partie ferme étant « aménagée sous le régime de la détention à domicile », ainsi que 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité ont été requis lundi 29 novembre contre François Fillon à la cour d’appel de Paris.
par Michel Deléan
Journal — France
Au tribunal, la FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk
Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c