Scandales et crimes d'Etat des 21 et 22 janvier

21 JANVIER

 

21 janvier 1794 : 5 jours après sa lettre aux représentants en mission, Turreau, n’ayant pas reçu de contre-ordre, lance ses colonnes infernales sur la Vendée.

 

21 janvier 1917 : « Il faut y aller avec tous [les] moyens et ne pas ménager le sang noir, pour conserver un peu de blanc » écrit le général Nivelle pendant la bataille du chemin des Dames.

 

21 janvier 1950 : 3 morts, 11 blessés, et des centaines d'incarcérés à Bouaflé, Côte d'Ivoire. Les manifestants organisaient une grève des achats de produits hexagonaux et protestaient contre le retour du travail forcé.

 

21 janvier 1958 : début de la « bataille des frontières » = les parachutiste français cherchent à éliminer les katibas (camps d’entraînement) du côté tunisien de la frontière… Officiellement, l'Algérie a terminé le déminage de son territoire en 2017.

Cette opération des parachutistes du contingent français visait à couper l'Armée de Libération Nationale de ses soutiens dans la Tunisie de Bourguiba. Ces lignes, en plus d'être de mines antipersonnelles qui continue de tuer.

 

21 janvier 1963 : chute de Kolwezi = défaite des sécessionnistes katangais (province du sud du Congo au sous-sol excessivement riche). Bob Denard et ses Affreux (mercenaires) se réfugient en Angola avec l'accord du régime portugais de Salazar, puis sont rapatriés en France.

 

21 janvier 1971 : crash en Ardèche avec de hauts gradés et les meilleurs atomistes français. 21 morts. Encore un accident ? Le 24 janvier 1966, dans les Alpes, un avion de Air India s’écrasait avec l’atomiste Homi Bhabha. 

 

21 janvier 1979 : Libération publie une tribune de Jacques Dugué, pédocriminel de 43 ans fraîchement cueilli grâce à une lettre trouvée par la police américaine dans laquelle il évoque ses efforts pour « pervertir les enfants afin qu'une nouvelle génération de pervers nous succède ». Lors de son procès en 1981, Gabriel Matzneff témoignera en sa faveur. Dugué récidivera maints fois. Sa plus jeune victime aurait été âgée de 3 ans. Il filmait ses actes et les distribuait en Europe. Il a récidivé toute sa vie.

 

21 janvier 1994 : en violation des accords d’Arusha, la France livrait 90 caisses de munitions pour mortier au Rwanda. 3240 kg qui serviront aux FAR lors du génocide des Tutsis.

 

 

22 JANVIER

 

22 janvier 1952 : grèves en Tunisie. Au moins 17 morts tunisiens, en représailles à la mort du Colonel Durand. Le Résident Général à Tunis Jean de Hauteclocque aurait dit au président Auriol : « Jusqu'ici, nous avons bandé mou, maintenant, il nous faut bander dur. »

 

22 janvier 1987 : le général Noriega, dictateur du Panama, est fait commandeur de la Légion d'honneur par François Mitterrand, sur proposition du ministère des Affaires étrangères du gouvernement Chirac. Ses condamnations, y compris en France, ne lui feront pas perdre ce titre.

22 janvier 1999, le Conseil Constitutionnel présidé par Roland Dumas :

- confirme l'élection, malgré la fraude, de Jean Tiberi à la mairie de Paris.

- donne un coup de pouce au Président Chirac, bousculé par les affaires accumulées lors de ses mandats parisiens : le Président ne pourra plus être poursuivi que devant le Haute Cour de Justice, même pour son passé d'avant son élection.

 

22 janvier 2008 : mort à l’hôpital d’une prisonnière capverdienne de 28 ans, à qui on avait refusé des soins pendant 3 mois. Lucilia Semedo De Veiga. Lettre de 48 co-détenues : https://www.paperblog.fr/418950/lettre-de-plusieurs-prisonnieres-de-fresnes-une-femme-est-morte-faute-de-soin/"faute-de-soin/

« L’état d’un pays se mesure à celui de ses prisons », disait Tocqueville

 

22-23-24 janvier 1943 : rafle de Marseille. Accompagnés de la police nationale, dirigée par René Bousquet, les Allemands organisent une rafle. 1 642 personnes sont déportées.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.