Scandales et crimes d'Etat du 26 au 28 février

Plus d'infos sur @CrimesDeFrance et @CrimesDeFrance@mamot.fr

26 FEVRIER

26 février 1885 : La fin de la conférence de Berlin aboutit au partage de l’Afrique par quelques pays ouest-européens. La France, présidée par Jules Grévy et gouvernée par Jules Ferry, était représentée par Alphonse Chodron de Courcel. Elle s’efforcera de relier les différents territoires conquis.

26 février 1971 : Sous pression de Nixon, la France signe avec l'Attorney general (Procureur) américain un engagement à la lutter de concert au démantèlement de la French connection. Marseille est alors la plateforme de l'héroïne mondiale. Pour le commissaire Lucien Aimé-Blanc, la doctrine du général de Gaulle était : « si on empoisonne les Américains, ça nous dérange pas ».

26 février 2016 : Total est condamné en appel à 750 000 euros d'amende pour corruption d'agent public étranger dans l'affaire du programme de l'ONU "Pétrole contre nourriture". Si l’amende paraît symbolique pour le groupe, elle correspond à la peine maximale encourue à l'époque des faits.

26 février 2019 : Le Conseil de l’Europe demande à la France de « suspendre l’usage du LBD dans le cadre des opérations de maintien de l'ordre » afin de «mieux respecter les droits de l'Homme ».

26 février 2019 : Un gendarme ivre provoque un accident mortel (2 morts) dans l’Isère. Il est jugé en comparution immédiate et condamné à 3 ans de la prison. Procédure inhabituelle qui permet de ne pas établir toutes les responsabilités (il s’était alcoolisé avec des collègues).

 

 

Nuit du 26 au 27 février 1971 : A Puteaux, une fusillade fait un mort (Salah Kaced, 31 ans) et 6 blessés chez des colleurs d’affiche favorables à Georges Dardel. Quelques jours plus tard, Charles Ceccaldi-Raynaud est réélu au second tour. Vingt membres de l’équipe de Ceccaldi sont inculpés. Quatre d’entre eux qui ont joué un rôle plus important sont restés près d’un an en prison. Le procès ne s’ouvre que le 14 mars 1974 devant la 16e chambre correctionnelle de Paris, habituée à juger des délits mineurs. Pourquoi pas les assises ? Pierre D., Marcel B. et Antoine C. ont vu leur inculpation disqualifiée au cours de l’instruction. Ils sont simplement poursuivis pour faits de port d’armes et violences avec armes. Un procès a lieu en 1974. Comme des employés de la mairie se trouvaient impliqués, Charles Ceccaldi-Raynaud est jugé au civil responsable de la fusillade et est condamné à verser plus de 200 000 francs de dommages et intérêts à la partie civile.

 

 

27 FEVRIER

27 février 1794 : Dernière noyade de Nantes. On aurait fait 41 victimes, dont des nourrissons. Au moins 1800 personnes ont été noyées par les Républicains en 3 mois. Ces crimes ont aussi aggravé l'épidémie de typhus par la pollution des cadavres dans l'eau de la Loire.

27 février 1858 : La loi de sûreté générale organise l’expulsion vers l’Algérie des protestataires de 1848, 1849 et 1851

27 février 1897 : Six mois après la prise de contrôle de l'île, le général Gallieni devient gouverneur de la colonie de Madagascar et dépendances. La royauté est abolie le lendemain. En mars, la reine Ranavalona III est expulsée vers la Réunion.

27 février 1990 : Le Ministre de l’Intérieur de la République Française prend l’arrêté portant expulsion de Monsieur Mamboundou (opposant gabonais à Omar Bongo) en “urgence absolue et pour des nécessités impérieuses tenant à la sécurité publique et à la sûreté de l’Etat”. Le lendemain, il est débarqué à Dakar, destination qui ne lui est notifiée que dans l’avion qui le transporte. https://guedel-associes.com/complainte-pour-pierre-mamboundou/

27 février 2020 : Manifestation en réaction au scandale du charnier Paris-Descartes. Axel Kahn semble avoir fermé les yeux lorsqu'il était président de l'université Paris Descartes.

 

28 FEVRIER

28 février et 1er mars 1794 : Massacre des Lucs-sur-Boulogne. La colonne infernale du général Cordelier brûle tout sur son passage. Le curé Barbedette dresse le 30 mars une liste de 564 tués (la plus jeune victime, Louise Minaud, avait 15 jours).

28 février 1913 : Verdict au procès de la bande à Bonnot. 4 sont condamnés à mort, 3 seront exécutés. Eugène Dieudonné est finalement envoyé au bagne en Guyanealors qu’ils ne faisaient pas partie de la bande. Jean-Adelin de Boë rejoint aussi Cayenne. Etait-il coupable ? Pas sûr.

28 février 1939 : La France et le Royaume-Uni reconnaissent le gouvernement de Franco. Le 2 mars, Pétain est désigné comme premier ambassadeur de France dans l’Espagne franquiste.

28-29 février 2004 : Renversement d’Aristide à Port-au-Prince. Il s’agit d’un coup d’État franco-américain d’après Claude Ribbe, impliquant le ministre De Villepin, sa sœur Véronique et Régis Debray. Le président haïtien quitte le pays dans un avion américain à destination de la République centrafricaine – où il est « réceptionné » par des militaires français. A lire : http://une-autre-histoire.org/lenlevement-du-president-aristide/

28 février 2020 : Un nourrisson meurt à Kahani en Mayotte, après avoir inhalé du gaz lacrymogène

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.