Nos collaborateurs publient

Les critiques d'En attendant Nadeau sont aussi en librairie, avec les relations d'Antoine Vitez à la poésie, la correspondance de Marie-Antoinette, un « dossier sauvage », deux recueils sur la Méditerranée et Svetlana Alexievitch, le souvenir de Pierre Pachet et la trajectoire des intellectuels est-allemands.

Philippe Artières, Le dossier sauvage, Verticales, 168 p., 16, 50 €
Le dossier sauvage, ce sont des archives qu’aurait rassemblées Michel Foucault et que Philippe Artières aurait recueillies, sur des individus s’étant retirés du monde au XIXe et XXe siècle. L’historien se souvient aussi d’un autre ermite qu’il a connu enfant, dans les Vosges. 

Lire les articles de Philippe Artières en suivant ce lien.

Sonia Combe, La loyauté à tout prix, Le Bord de l'eau 240 p., 22 €
L’historienne Sonia Combe étudie la trajectoire des intellectuels est-allemands restés fidèles jusqu’au bout au parti communiste et à la RDA, qui se sont tus par loyauté envers cette double patrie. 

Lire les articles de Sonia Combe en suivant ce lien.

Marie Étienne, Antoine Vitez et la poésie, Le Castor Astral, 160 p., 12 €
Antoine Vitez ne plaçait rien au-dessus de la poésie, pas même le théâtre. Après avoir raconté ses années en compagnie du metteur en scène, Marie Étienne se penche sur ses écrits poétiques, les lectures de poésie organisée à Chaillot et sa relation avec les poètes, notamment Louis Aragon.

Lire les articles de Marie Étienne en suivant ce lien.

Natalie Levisalles (dir.), Méditerranée, amère frontière, Actes Sud, 144 p., 15 €
La journaliste Natalie Levisalles réunit Samar Yazbek, Leïla Slimani, Charif Majdalani, Antonio Muñoz Molina et quatorze autres auteurs et autrices qui offrent chacun un texte au recueil Méditerranée, amère frontière, publication dont les bénéfices sont reversés à l’association SOS Méditerranée. Leurs récits évoquent les relations entre les pays du Sud et l’Europe, et une mer devenue cimetière.

Lire les articles de Natalie Levisalles en suivant ce lien.

Yaël Pachet, Le peuple de mon père, Fayard, 271 p., 18 €
Pierre Pachet, co-fondateur d’En attendant Nadeau, est mort en 2016. Sa fille tente de saisir dans un essai impudique et poignant le deuil d’un père et la perte d’un intellectuel admiré, la fin de leur complicité.

Lire les articles de Yaël Pachet en suivant ce lien.

Tiphaine Samoyault, contribution à Svetlana Alexievitch : la littérature au-delà de la littérature, La Baconnière, 220 p., 20 €
Tiphaine Samoyault, co-directrice éditoriale d’En attendant Nadeau, contribue à un recueil d’articles critiques sur l’oeuvre de Svetlana Alexievitch, tiré d’un colloque. Le recueil rassemble des textes de Jean-Philippe Jaccard, Nathalie Piégay, Claudia Pieralli, Annick Morard, Wladimir Berelowitch et Daniel de Roulet, ainsi qu’une conférence et un entretien de la Prix Nobel de littérature.

Lire les articles de Tiphaine Samoyault en suivant ce lien.

Catriona Seth (éd.), Lettres inédites de Marie-Antoinette, Albin Michel, 320 p., 21, 90 €
Publiée pour la première fois en intégralité, la centaine de courriers envoyés sur une vingtaine d’années à l’ambassadeur d’Autriche, le comte de Mercy-Argenteau, nous donne à lire les propres mots de Marie-Antoinette, et à entendre sa voix, si souvent déformée par les contemporains et par les commentateurs. Une édition préparée par l’historienne Catriona Seth.

Lire les articles de Catriona Seth en suivant ce lien.

www.en-attendant-nadeau.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.