En attendant Nadeau

www.en-attendant-nadeau.fr

Paris - France

Sa biographie
« En attendant Nadeau » est un journal en ligne gratuit qui paraît un mercredi sur deux. Il s'attache à apporter un regard critique et indépendant sur la littérature, les idées et les arts. Nous sommes convaincus qu’il est essentiel de passer par les livres pour comprendre les enjeux de notre monde, essentiel de faire du journal un espace où le choix, la reconnaissance de la nouveauté, la liberté et la confiance ont toute leur place. Pour répondre à l’afflux d’information et de prises de parole directes, immédiates et souvent incontrôlées, la recension permet de tenir un discours indirect, transversal et réfléchi. Nous sommes partenaires de Mediapart.
Son blog
148 abonnés Le blog d'En attendant Nadeau
Voir tous
  • Sommaire du numéro 95

    Par
    app-en-attendant-nadeau-fb2-2
    Une grande nouvelle ! En attendant Nadeau publie une application pour smartphone, que vous pouvez télécharger gratuitement sur Apple Store et Google Play. Elle offre un meilleur confort, un mode de lecture hors-ligne et une navigation bien plus fluide à tous ceux qui nous lisent sur mobile, soit près de la moitié de nos lecteurs.
  • Éditorial du numéro 95

    Par
    logo-ean-rouge
    La poétesse amérindienne Joy Harjo a depuis longtemps essayé de faire de la langue anglaise un territoire indien, où l’on entende une voix ancestrale et rompue, en quelque sorte intraduisible. Son livre de souvenirs, "Crazy Brave", est traduit en français.
  • Sommaire du numéro 94

    Par
    Pierre Senges © Jean-Luc Bertini Pierre Senges © Jean-Luc Bertini
    Avec Pierre Senges, lu par Pierre Benetti, le cinéma devient la plus aimable des machines : tout part d’une phrase de Stan Laurel (de Laurel et Hardy…) sur les tartes à la crème, et, "avec une patience de détective" et un grand sens de la parodie, l'écrivain offre à un livre "aérien, inattendu et désopilant" sur Hollywood.
  • Éditorial du numéro 94 : voyages d’aujourd’hui

    Par
    logo-ean-rouge
    À l’heure où des applications universelles comme Facebook tissent leur toile à l’échelle du monde entier, le récit par un artisan souabe, Heinrich Zimmermann, du dernier voyage du capitaine Cook en Océanie ne peut manquer, comme le suggère Alban Bensa, de nous interpeller, sur la découverte d’un monde par l’autre, sur l’altérité.
  • Sommaire du numéro 93

    Par
    Louis Blanc, Marc Ferro et Arlette Farge © D. R. Louis Blanc, Marc Ferro et Arlette Farge © D. R.
    Avant de souhaiter à nos lectrices et à nos lecteurs de belles fêtes de fin d’année, invitons-les à nous lire sans interruption pendant cette période, avec un prochain numéro le vendredi 3 janvier.