Sommaire du hors-série n° 4 : enquêtes

Que nous disent les récits d’enquête sur notre temps et sur l’état de ses savoirs ? Pour son troisième dossier d’été, en cinq volets (à paraître chaque mercredi jusqu’au 14 août), En attendant Nadeau a souhaité y voir de plus près : en menant l’enquête sur les enquêtes.

Enquêtes tous terrains
Depuis Hérodote, l’enquête s’est démultipliée : de la littérature à l’histoire, de l’anthropologie au journalisme, les enquêteurs sont nombreux, et enquêter ne signifie pas la même chose pour chacune de leurs disciplines. Un autre grand changement a eu lieu : les savoirs entrent en dialogue et questionnent leurs méthodologies respectives. Le terrain de l’enquête est mouvant. Premier volet de notre dossier d’été avec quatre regards sur les transformations de l’enquête.

Les angles morts de l’enquête. Par Marie-Jeanne Zenetti
Pour de nombreux auteurs contemporains, l’enquête est un moyen de donner une voix aux dominé(e)s. Marie-Jeanne Zenetti, spécialiste des écritures « factographiques », s’interroge sur un écueil : celui de réduire ou d’utiliser l’altérité dont l’enquête prétend rendre compte.

L’enquêteur enquêté. Par Alban Bensa
Il arrive souvent, sur un terrain ethnographique, que l’observateur ne soit pas celui qu’on croit. À partir de son expérience en Nouvelle-Calédonie, l’anthropologue Alban Bensa réfléchit à l’inversion des savoirs.

Une enquête sans fin. Par Maïté Bouyssy
L’Histoire de la colonne infâme d’Alessandro Manzoni reparaît avec une préface de l’écrivain Eric Vuillard. Pour l’historienne Maïté Boussy, c’est l’exemple d’une enquête se démultipliant de 1630 à aujourd’hui : l’enquête sur le passé n’est jamais close.

Svetlana Alexievitch : orchestrer des voix changeantes. Par Arno Bertina
Le romancier Arno Bertina se met à l’écoute des voix changeantes de Svetlana Alexievitch, Prix Nobel de littérature 2015, dont les recueils de témoignages sur l’ex-URSS ont profondément changé les relations entre journalisme et littérature.

Enquête et vérité
La prolifération des enquêtes dans la littérature s’accompagne, en réaction au « formalisme », d’un « souci du réel ». Serait-ce un indice d’un rapport de moins en moins évident à la vérité ? Pour le deuxième volet de son dossier d’été consacré aux enquêtes, En attendant Nadeau a souhaité rappeler que le savoir ne se réduit pas à l’investigation et à la description. En philosophie, en histoire et en littérature, la question du vrai reste entière.

Savoir et enquêter. Par Pascal Engel
Contre l’empirisme absolu des approches pragmatistes, le philosophe Pascal Engel défend qu’il est « faux de réduire le savoir à l’enquête ». Pour chercher, il faut d’abord savoir quelque chose de certain.

L’enquête dans l’Inquisition. Par Pierre Tenne
Pierre Tenne nous montre comment l’Inquisition médiévale a instauré un nouveau rapport à l’investigation et influencé toute une tradition historiographique.

Lieux du crime. Par Hélène Gaudy
« Est-ce qu’on cherche ? », et non « Est-ce qu’on invente ? » : c’est la question que se pose l’écrivaine Hélène Gaudy à partir de l’œuvre de W.G. Sebald, qui l’a accompagné dans son enquête sur le camp de Terezin.

Descartes, disciple d’Hercule Poirot. Par Marc Lebiez
À partir des enquêtes méthodologiques de Pierre Bayard, on peut trouver le fantôme de René Descartes dans les romans d’Agatha Christie.

Littératures de l’enquête, 1
« Comment décrire ? / comment raconter ? / comment regarder ? […] Au début, on ne peut qu’essayer de nommer les / choses, une à une, platement » écrivait Georges Perec. Son œuvre remplie d’enquêtes donne à penser la littérature entre le désir de poursuivre l’exploration du monde et du langage, et la certitude que les tentatives « d’épuisement » du réel ne combleront pas les vides immenses laissés par l’histoire. La littérature contemporaine se loge peut-être dans cette tension. Troisième volet de notre dossier d’été.

Entretien avec Laurent Demanze. Par Pierre Benetti
Dans son essai Un nouvel âge de l’enquête, Laurent Demanze fait un panorama des écrivains contemporains francophones qui mènent des enquêtes et redéfinissent le rapport de la littérature au savoir.

Perec l’enquêteur. Par Maxime Decout
Le chercheur Maxime Decout décrit les formes prises par l’enquête dans les textes de Georges Perec, qui a arpenté l’espace, l’histoire mais aussi et surtout le langage.

© Delphine Presles © Delphine Presles

Les lieux communs d’Annie Ernaux. Par Zoé Tomes
Dans les livres d’Annie Ernaux, le supermarché, lieu de passage, devient lieu d’observation pour se transformer en lieu de la vie en commun. Pour le savoir il faut l’arpenter, circuler, se déplacer.

Investigations dans l’avenir. Par Sébastien Omont
L’enquête n’est pas forcément tournée vers le passé, ni vers le réel : pour preuve, les enquêtes imaginaires de la littérature fantastique, où l’interrogation de l’avenir ausculte nos propres sociétés.

Des nouvelles de Monsieur de la Pérouse. Par Jeanne Bacharach
Le dernier roman d’Anne-James Chaton part à la recherche des navires disparus de l’expédition La Pérouse. Son enquête se retourne sur son langage.

Littératures de l’enquête, 2
En avril, En attendant Nadeau lançait son dossier d’été par une rencontre à la librairie L’Atelier (Paris XXe) avec les écrivains Jean-Yves Jouannais, Pierre Senges et Philippe Vasset, tournés ensemble vers les savoirs possibles de la littérature. La question est au coeur de certaines écritures contemporaines. EaN poursuit son dossier d’été avec cinq traitements de l’enquête.

Contre-enquête. Par Maurice Mourier
Balzac et Zola n’étaient pas enquêteurs, mais visionnaires : pour l’écrivain Maurice Mourier, journalistes et écrivains n’ont rien à faire ensemble et l’enquête n’a rien à voir avec la littérature. Quoique...

États de l’enquête dans le roman policier. Par Claude Grimal
S’il faut souvent un crime pour qu’il y ait roman policier, beaucoup d’histoires « noires » se passent désormais sans enquête et sans enquêteur. Où en sommes nous des enquêtes dans le roman policier ?

Les littératures de terrain. Par Dominique Viart
Entre l’anthropologie et la littérature, le terrain se déplace. La démarche de certains écrivains se méfie de l’institutionnalisation des savoirs, tout en faisant des emprunts aux sciences sociales.

Des enquêtes politiques. Par Florent Coste
Le chercheur Florent Coste se questionne sur la critique politique portée par les enquêtes littéraires contemporaines.

Ellis Island et Georges Perec : enquêter sur le vide. Par Steven Sampson
Georges Perec a inspiré de nombreuses enquêtes littéraires, notamment pour son emploi des listes. Sa démarche fut-elle liée à sa judéité ? Sommes-nous tous en manque d’un Yiddishland originel ? Peut-on le remplacer par une froide documentation du vide, voire de l’Amérique ?

Histoires d’enquêtes
Les collaborateurs d’En attendant Nadeau, eux aussi, se plaisent à faire des enquêtes. En conclusion de notre dossier d’été, avant la rentrée littéraire qui commence déjà, ils ont souhaité traiter la question de manière intime et réfléchie. Chacun a choisi un élément : un mot, un nom, un détail, une personne, une histoire.

En quête de Stevenson. Par Santiago Artozqui
Parfois, le mystère d’un texte est si bien caché qu’on ne soupçonne même pas sa présence. C’est ce qui est arrivé à Santiago Artozqui avec la traduction d’un court roman de Stevenson, Le Bêche de Falesa.

À la recherche de la femme invisible. Par Nathalie Piégay
Nathalie Piégay revient sur ce qui lui est arrivé intérieurement lors de son enquête sur Marguerite Toucas, la mère de Louis Aragon.

Noms, énigmes. Par Norbert Czarny
Après un morceau d’enveloppe expédiée depuis un camp d’internement, c’est une liste de déportation qui rejoint l’héritage.

Sur un détail chez Pierre Jean Jouve. Par Marie Etienne
Quelle réalité se cache derrière la fiction d’un détail géographique ? Une enquête sur un texte de Pierre Jean-Jouve, avec trois protagonistes : l’écrivain, le lecteur, le chercheur.

Georges Limbour au hasard d’un rapport. Par Jean-Yves Potel
Le critique d’art et poète surréaliste n’a jamais parlé de la période de sa vie où il fut professeur de philosophie au lycée français de Varsovie, entre 1930 et 1938.

www.en-attendant-nadeau.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.