Sommaire du numéro 93

Avant de souhaiter à nos lectrices et à nos lecteurs de belles fêtes de fin d’année, invitons-les à nous lire sans interruption pendant cette période, avec un prochain numéro le vendredi 3 janvier.

Littérature française

Serge Gruzinski et Corinne Vandewalle, Les enfants du Château-Vaissier, Fayard
Deux amis d’enfance, l’historien Serge Gruzinski et Corinne Vandewalle, se souviennent de leur enfance dans l’après-guerre à Tourcoing, dans le quartier de Château-Vaissier, dans une société encore marquée par les traumatismes de la guerre, et qui s’engage dans une transformation profonde.

George Sand, Romans, Gallimard
Quinze romans de George Sand rejoignent la prestigieuse collection de la Pléiade. Contre les clichés qui associent l’écriture des femmes à l’écriture de soi, cet événement permet de mettre en valeur un autre visage de l’autrice en témoignant de la diversité de sa production.

Littérature étrangère

Arno Geiger, Le grand royaume des ombres, Gallimard
Blessé sur le front russe, un soldat viennois est envoyé se soigner au bord d’un lac autrichien, au mitan de la Seconde Guerre mondiale. Entre douce amertume et violence sourde, Le grand royaume des ombres, d’Arno Geiger, fait penser à un conte.

Adam Gopnik, Hiver. Cinq fenêtres sur une saison, Lux
Adam Gopnik étudie l’hiver à travers ses représentations poétiques, picturales, musicales, sportives, gastronomiques, architecturales, et s’engage en faveur d’une saison menacée qui est « notre moment de nostalgie ».

George et Weedon Grossmith, Journal d’un homme sans importance, Noir sur Blanc
Le Journal d’un homme sans importance, signé des frères George et Weedon Grossmith, est un classique de l’humour anglais. Constamment réédité depuis sa publication anglaise sous forme de livre, en 1892, ce texte euphorisant vient d’être traduit en français.

Hélène Monsacré (dir.), Tout Homère, Albin Michel/Les Belles Lettres
De grands hellénistes rassemblent, (re)traduisent et rééditent en un volume l’ensemble des textes attribués à Homère. Une initiative inédite en français qui agrandit la figure de l’aède, la rend plus feuilletée, plus mobile, historique et complexe.

Andrew Ridker, Les altruistes, Rivages
Le premier roman d'Andrew Ridker fait le portrait de la peu sympathique famille Alter : un père cynique déshérité par sa femme mourante, une fille égoïste... L'écrivain de 28 ans évoque avec Steven Sampson ceux qui l'ont influencé, comme Jonathan Franzen ou Zadie Smith, et plaide pour la multiplicité des points de vue.

Alan Sillitoe, Samedi soir dimanche matin, L’Échappée
Introuvable depuis de longues années, la traduction de Saturday night and sunday morning reparaît aux éditions de l’Echappée : premier roman de l’écrivain britannique et « angry young man » Alan Sillitoe (1928-2010), dans le monde ouvrier de Nottingham.

Lydia Tchoukovskaïa, Entretiens avec Anna Akhmatova, Le Bruit du Temps
L’amitié entre Lydia Tchoukovskaïa et Anna Akhmatova a commencé en 1938, au cœur de la Terreur stalinienne. Pendant vingt ans, la première va tenir un journal où elle conserve la mémoire de ses rencontres avec la seconde, de ses poèmes. Les éditions Le Bruit du Temps publie la version intégrales de ses Entretiens avec Anna Akhmatova.

Andrés Trapiello, À la mort de don Quichotte et Suite et fin des aventures de Sancho Panza, La Table Ronde
Andrès Trapiello écrit la suite des aventures de Don Quichotte, et y fait défiler l’ensemble des personnages de Cervantès : un Prosper Brouillon espagnol, mais involontaire.

John Edgar Wideman, Mémoires d’Amérique, Gallimard
Si le prix Femina qui lui a été attribué en 2017 a enfin mis l’œuvre de John Edgar Wideman en lumière en France, Mémoires d’Amérique, le premier recueil de nouvelles à paraître dans notre pays, nous assure qu’il est l’un des grands écrivains de notre époque.

Poésie

Angela Lugrin, In/Fractus, Isabelle Sauvage
Dans son troisième livre, In/Fractus, Angela Lugrin montre toutes les facettes de sa personnalité par le biais des nombreux rôles qu’elle endosse dans sa vie de tous les jours :  professeure de lettres, épouse, mère, fille et sœur, chanteuse et accordéoniste d’un groupe punk et écrivaine.

Louis Blanc, Marc Ferro et Arlette Farge © D. R. Louis Blanc, Marc Ferro et Arlette Farge © D. R.

Essais

Zoé Carle, Poétique du slogan révolutionnaire, Presses de la Sorbonne Nouvelle
À partir des slogans de la révolution égyptienne, Zoé Carle mène une enquête ethnologique et esthétique qui propose une nouvelle théorie de cette forme brève, à la frontière de la littérature et de la politique.

Dominique Noguez et Michel Taillefer, Deux khâgneux sous De Gaulle. Correspondance 1963-1873, Plein Jour
L’historienne Maïté Bouyssy lit la correspondance de Dominique Noguez et Michel Taillefer, ses « contemporains exacts » : deux jeunes hommes montés du Sud-Ouest, amis de classes préparatoires, qui partaient à la conquête du monde.

Samar Yazbek, 19 femmes, Stock
Samar Yazbek s’entretient avec dix-neuf femmes engagées dans « le processus de révolte ». Parties en exil ou restées à l’intérieur du territoire syrien, elles racontent leur révolution et leur guerre, et forment un panorama mémoriel de la Syrie disparue, dans son unité et sa diversité.

Histoire

Romain Bertrand (dir.), L’exploration du monde. Une autre histoire des grandes découvertes, Seuil
Proposant « une autre histoire des grande découvertes » par la sortie du récit européen, L’exploration du monde, dirigé par Romain Bertrand, ne convainc guère, ni par son ton, ni par sa méthode.

David Birmingham, Histoire de l’Angola de 1820 à nos jours, Chandeigne
Il n’existait aucune synthèse historique en langue française sur l’Angola. C’est désormais chose faite grâce à la traduction, aux éditions Chandeigne, de l’ouvrage de l’historien britannique David Birmingham, qui met l’accent sur la complexité de ce territoire à l’interface entre l’Afrique centrale, l’« Atlantique noir » et l’Afrique australe

Willy Cohn, Nul droit, nulle part. Journal de Breslau 1933-1941, Mémorial de la Shoah/Calmann Lévy
Le Journal de Willy Cohn est partiellement traduit en français. De 1933 à 1941, date de sa déportation, il raconte, avec tous ses paradoxes, la tragédie d’un Juif « de foi allemande », soldat médaillé de la Première Guerre mondiale, éperdument attaché à l’Allemagne.

Yann Potin et Jean-François Sirinelli (dir.), Générations historiennes, Seuil
Jean-François Sirinelli dirige avec Yann Potin un ouvrage collectif à l’ambition formidable : réécrire l’histoire des historiennes et des historiens français à l’aune de l’angle générationnel, en mêlant aux énoncés savants une anthologie abondante d’ego-histoires. Générations historiennes célèbre le métier d’historien, mais invite aussi à interroger ses cadres institutionnels et historiques.

Jean Sellier, Une histoire des langues et des peuples qui les parlent, La Découverte
Jean Sellier reconstitue l’apparition et l’évolution d’une grande partie des 6 000 langues parlées sur notre planète dans un atlas de vulgarisation très clair, qui répond à de nombreuses questions et donne envie d’en savoir plus.

Philosophie

Emmanuel Kant, La religion comprise dans les limites de la seule raison, GF Flammarion
Une édition de poche nous offre une traduction rigoureuse et une annotation méticuleuse d’un des textes tardifs de Kant les plus fameux : La religion comprise dans les limites de la seule raison, qui répond à la question : « que m’est-il permis d’espérer ? »

Politique

Francis Dupuis-Deri, Nous n’irons plus aux urnes. Plaidoyer pour l’abstention, Lux et Zvonimir Novak, Le Grand cirque électoral. Une histoire visuelle des élections et de leurs contestations, L’Echappée
Le politologue anarchiste Francis Dupuis-Deri publier un plaidoyer parfois schématique pour l’abstention tandis que Zvonimir Novak collationne retrace l’histoire des affiches électorales et abstentionnistes, de 1848 à nos jours. Deux ouvrages plein de verve sur le cirque électoral.

Sociologie

Romain Hüet, Le Vertige de l’émeute. Des Zad aux Gilets jaunes, PUF
Romain Hüet s’est immergé, au sein du « cortège de tête », dans une cinquantaine de manifestations pour sonder la figure de l’émeutier. Son Vertige de l’émeute s’inscrit dans une tendance intellectuelle qui esthétise le geste de soulèvement, au risque de le vider de sa dimension politique.

Anne Madelain, L’expérience française des Balkans, 1989-1999, Presses universitaires François Rabelais
L’expérience française des Balkans analyse les mobilisations associatives apparues en France et en Belgique après la chute de Ceaucescu en Roumanie et le début de la guerre en ex-Yougoslavie. Anne Madelain y questionne notamment l’usage du terme « purification ethnique » par leurs acteurs. L’anthropologue Véronique Nahoum-Grappe, qui s’engagea avec ces collectifs pendant le siège de Sarajevo tout en travaillant sur la violence, rappelle les méfaits de la propagande ethniciste ainsi que la richesse sociale du travail humanitaire « de base ».

Marie-Pierre Ulloa, Le nouveau rêve américain : du Maghreb à la Californie, CNRS Editions
Marie-Pierre Ulloa explore les différentes diasporas maghrébines en Californie dans un ouvrage de sociologie riche en récits et en témoignages, qui se lit comme un roman d’aventures.

Arts plastiques

Käthe Kollwitz, Mais il faut pourtant que je travaille. Journal. Articles. Souvenirs, L’Atelier contemporain
Alors que le Musée d’art moderne de Strasbourg consacre une rétrospective à Käthe Kollwitz, L’Atelier contemporain publie l’intégralité du journal de la sculptrice et dessinatrice allemande, encore peu connue en France.

Théâtre

Trois spectacles pour Noël
À l’Artistic Théâtre, Catherine Salviat et Arnaud Simon font entendre L’analphabète d’Agota Kristof et La légende du saint buveur de Joseph Roth. À la Reine Blanche, Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson et Christophe Dejours proposent L’entrée en résistance : trois spectacles rares, à voir et à soutenir en des temps difficiles.

Chronique

Hypermondes (8)
Ada Palmer, Trop semblable à l’éclair. Terra Ignota 1
, Le Bélial’
Le grand livre de science-fiction d’Ada Palmer nous transporte en 2454 dans utopie qui emprunte aux idées des Lumières et aux genres de l’époque : roman-mémoires, roman picaresque, ou récit philosophique et ironique...

www.en-attendant-nadeau.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.