Sommaire du numéro 69

Par temps de fêtes, on peut offrir des livres et s’en faire offrir : notre sélection est ouverte puisqu’elle va de la retraduction du chef-d’œuvre de Clarisse Lispector à l’édition d’un livre retrouvé de Siegfried Lenz ; de l'aventure de Michel Pastoureau dans l’imaginaire des loups aux archives de Françoise Dolto ; d’un roman traduit du thaï aux récits secrets de Pierre-Albert Jourdan.

Littérature française

Jean-Michel Espitallier, La première année, Inculte
Le poète Jean-Michel Espitallier fait le récit de la mort de sa compagne. Journal poétique de la première année d’absence, il s’approche par les mots au plus près et avec insistance de la disparition de la femme aimée, de son absence, et de la douleur dans le temps.

Salim Jay, Dictionnaire des romanciers algériens, Éditions Serge Safran
Le Dictionnaire des romanciers algériens de Salim Jay passe au crible quelque 200 écrivains de tous horizons, liés par un territoire, engagés par la langue française.

Maurice Nadeau, Soixante ans de journalisme littéraire. Tome 1 : Les années « Combat », Éditions Maurice Nadeau
Maurice Nadeau avait trente-quatre ans : la Seconde Guerre mondiale était terminée, il venait de publier son Histoire du surréalisme et entrait au journal Combat. En six ans, il va publier près de 500 articles, dans lesquels il s’essaye à tous les genres.

Dominique Rolin, Lettres à Philippe Sollers (1958-1980), Gallimard, Philippe Sollers, Lettres à Dominique Rolin (1958-1980), Gallimard & Louise de Coligny-Châtillon, Lettres à Guillaume Apollinaire, Gallimard
Après les lettres de Philippe Sollers à Dominique Rolin, voici les lettres envoyées par Dominique Rolin à Philippe Sollers entre 1958 et 1980. On peut lire ce volume en même temps que les quelques lettres de Louise de Coligny-Châtillon, alias « Lou », à Guillaume Apollinaire : deux voix de femmes longtemps tues.

Jacques Vaché, Lettres de guerre (1914-1918), Gallimard
Les éditions Gallimard viennent de publier une nouvelle version des Lettres de Guerre de Jacques Vaché enrichie de feuilles inédites, écrites entre 1914 et 1918, et d’une partie très ignorée de sa correspondance, qui révèle la vitalité littéraire et spirituelle de Nantes.

Boris Vildé, Journal et lettres de prison, 1941-1942, Allia
Dans l’attente de son exécution, l’ethnologue et résistant Boris Vildé a tenu un journal qui transforme sa fin en sacrifice et célèbre la vie dans la mort. Cette puissance vitaliste et spirituelle est sa grandeur, mais aussi son principal défaut.

Littérature étrangère

Yarô Abe, La cantine de minuit, tome 4, Le Lézard noir
Le manga de Yarô Abe se déroule dans une gargote ouverte toute la nuit qui accueille une clientèle des plus diverses, d’habitués et d’hôtes de passage. Et chaque histoire – qui tient sur quelques pages – se noue autour d’un plat et d’une nuit. La cantine de minuit charme par son ironie, sa poésie, sa profondeur de champ.

Daniel Defoe, Robinson Crusoé, Gallimard
La nouvelle édition en Pléiade du roman mythique de Daniel Defoe fait redécouvrir sa seconde partie et lui donne une autre dimension. Robinson Crusoé n'est plus seulement le récit d'un vagabond des mers, ni une leçon moraliste, mais un grand livre plurivoque, ouvrant au lecteur ses nombreuses ambiguïtés.

Ridvan Dibra, Le Petit Bala, Le Ver à soie & Murathan Mungan, Taziye, Cérémonie funèbre, Kontr
La vendetta est un phénomène toujours vivace, en particulier en Albanie et dans l’est de la Turquie. Deux ouvrages nous plongent dans l’univers de son « droit » coutumier et montrent l’inexorable fonctionnement d’un mécanisme difficile à enrayer.

Siegfried Lenz, Le transfuge, Robert Laffont
Une escouade de la Wehrmacht perdue dans les marécages, un soldat qui, pour les beaux yeux d’une femme, rejoint les Partisans avant de servir le nouvel ordre établi par les vainqueurs soviétiques : un sujet sulfureux pour ce roman inédit du grand écrivain Siegfried Lenz.

Maurice Nadeau, en 1945 © Éditions Maurice Nadeau Maurice Nadeau, en 1945 © Éditions Maurice Nadeau

Clarice Lispector, Água Viva, Près du cœur sauvage  & Un Souffle de vie (pulsations), Des femmes/Antoinette Fouque
Il était temps de donner une nouvelle vie en français aux romans de Clarice Lispector. La parution de deux retraductions remarquables d’Água Viva et de Près du cœur sauvage et la réédition d’Un souffle de vie (pulsations) répondent à ce besoin.

Eshkol Nevo, Trois étages, Gallimard
Les trois étages du dernier roman de l'Israélien Eshkol Nevo se situent dans une banlieue cossue de Tel-Aviv, abritent trois personnages blessés par la vie et trois histoires distinctes : un mauvais père, un mère de famille perdue et une veuve qui relate sa nouvelle vie à son mari défunt.

Sîbourapâ, Sur le Mont Mitaké, Zoé
Sur le Mont Mitaké, court roman du Thaïlandais Sîbourapâ, a été écrit en 1937 et met en scène un amour refusé. Le charme subtil et la violence réelle de cette histoire sombrement féministe fait penser à certains des films les plus originaux de Mizoguchi.

Poésie

Yves Leclair. Pierre-Albert Jourdan, écrire comme on tire à l’arc, L’Étoile des limites
Davantage qu'une biographie, le livre d'Yves Leclair est une mosaïque qui éclaire la figure singulière et secrète de Pierre-Albert Jourdan, révèle son originalité profonde et son authenticité.

Essai  

Emma Goldman, Vivre ma vie, Une anarchiste au temps des révolutions, L’Échappée
Les mémoires d’Emman Goldman dévoilent un personnage hors du commun : femme, juive, immigrée, prolétaire, athée, libérée sexuellement, et militante anarchiste ! L’ensemble faisait sans doute un peu trop pour l’Amérique de 1890.

Sous la direction de Franck Mermier, Écrits libres de Syrie. De la révolution à la guerre, Classiques Garnier
Ce recueil de textes de nature différente porte et transmet les expériences locales et individuelles de la guerre en Syrie. Ces voix de l'intérieur, souvent occultées, permettent de prendre la mesure de la rupture politique et existentielle engendrée par la révolte et le conflit.

Histoire

Claude Gauvard, Condamner au Moyen Âge, PUF
Dans sa recherche sur les condamnations à mort au Moyen-Age, la médiéviste Claude Gauvard montre que le châtiment et la grâce sont les deux pôles de la puissance souveraine. Une enquête pleine d'empathie pour les condamnés, où elle déploie un humanisme abolitionniste.

 Hervé Guillemain, Schizophrènes au XXe siècle. Des effets secondaires de l’histoire
Dans un livre novateur, Hervé Guillemain propose une série d’analyses sur le schizophrène comme figure subalterne dans la France du XXe siècle.

Michel Pastoureau, Le Loup. Une histoire culturelle, Seuil
A la recherche des espèces animales majeures dans l’histoire culturelle européenne, le bestiaire de l’historien Michel Pastoureau s’enrichit d’une nouvelle figure : le loup aux nombreuses facettes.

Manon Pignon et Yann Potin, 1914-1918 Françoise Dolto veuve de guerre à sept ans, Gallimard
Un album d'images-archives reconstitue la relation d'une enfant, Françoise Marette, la future psychanalyste Françoise Dolto, avec son oncle tué dans les combats de la Première guerre mondiale. Le livre conçu par Manon Pignon et Yann Potin éclaire un pan biographique et l'histoire contemporaine de l'écriture d'un deuil national.

Philosophie  

Barbara Cassin, Quand dire, c’est vraiment faire, Fayard
Au-delà de la discussion scientifique sur la notion de performatif (« quand dire c’est faire »), Barbara Cassin ouvre sur les conséquences politiques des usages et des mésusages du langage, de la commisssion Vérité et réconciliation en Afrique du Sud aux fausses informations de la communication de Donald Trump.

Arts

Exposition « Picasso : Bleu et rose » au Musée d’Orsay, jusqu’au 6 janvier 2019
Pour la première fois en France, l'exposition du musée d'Orsay consacré à la jeunesse de Pablo Picasso embrasse les périodes bleue et rose dans leur continuité, plutôt que comme une succession d’épisodes cloisonnés.

Cinéma

Gian Luca Farinelli et Christopher Frayling (dir.), La révolution Sergio Leone, La Table Ronde
Rénovateur du western comme genre populaire de l’industrie cinématographique américaine, le cinéaste italien Sergio Leone a réinventé le cinéma. Adulée tout autour de la planète, son œuvre montre que l’Ouest appartient à l’imaginaire universel de la lutte entre le bien et le mal que propage la mystique du colt.

Théâtre

Molière, L’École des femmes. Mise en scène de Stéphane Braunschweig. Odéon-Théâtre de l’Europe
Stéphane Braunschweig, directeur de l’Odéon-Théâtre de l’Europe, met en scène, pour la troisième fois, une pièce de Molière. Mais avec L’École des femmes, il fait plus précisément résonner son habituelle pratique de l’actualisation avec des thématiques d’époque.

www.en-attendant-nadeau.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.