Sommaire du numéro 80

Ellis critique les réseaux sociaux qui suintent la haine et le mépris, et, provocateur toujours, manipule le politiquement correct comme un explosif. Il continue à jouer à l’"American gigolo" façon Richard Gere, mais a-t-il toujours le contact avec le réel ?

Littérature française

Pierre Cendors, Silens Moon,  Le Tripode & Tractatus Solitarius, L’Atelier contemporain
Silens Moon est le huitième roman de Pierre Cendors. L'auteur y poursuit une déconcertante quête d'absolu en concentrant des échos du Loup des steppes de Hermann Hesse et d'une époque charnière où l'Europe s'oublie dans la nuit et le brouillard.

Hélène Frédérick, La nuit sauve, Verticales
La campagne québécoise où se déroule La nuit sauve ressemble à de nombreuses périphéries rurales dans le monde. Autour d’un feu de camp, des adolescents font une fête dans les champs. Hélène Frédérick sonde ce moment suspendu pour explorer deux temps spécifiques : l’adolescence et les années 80, leurs incertitudes, leurs attentes, leurs défaites, leurs drames.

Christian Garcin et Tanguy Viel, Travelling, J.C. Lattès
Travelling, écrit à deux mains par Christian Garcin et Tanguy Viel, n'est ni le récit pittoresque d’une traversée du monde, ni un guide ni un recueil d’anecdotes. Il mène le lecteur de Marseille au cœur de l’Europe, en passant par New York, Shanghai et la Sibérie. Sans avion.

Pierre Goldman, L’ordinaire mésaventure d’Archibald Rapoport, Séguier
Pierre Goldman a été assassiné en 1979. Son seul roman, L’ordinaire mésaventure d’Archibald Rapoport, vient d’être réédité. Écrit alors que son auteur était depuis six ans en prison à Fresnes, ce livre excessif, échevelé, refusé par son éditeur, peut être lu aujourd’hui comme un carnaval.

Caroline Lamarche, Nous sommes à la lisière, Gallimard
Les neuf nouvelles de l’auteure belge Caroline Lamarche situent le lecteur à l’orée de deux univers mêlés, là où se croisent humains et animaux, si discrètement semblables dans leurs fragilités, voire leurs attentes de protections réciproques.

Colette Mazabrard, Un jour, on entre en Étrange pays, Verdier
Dans Un jour, on entre en Étrange pays, de Colette Mazabrard, le récit de la maladie qui touche un « moi » devient peu à peu le récit politique des épreuves et des douleurs des autres.

Littérature étrangère

Ylljet Aliçka, La valse du bonheur, L’Esprit du temps
La valse du bonheur d'Ylljet Aliçka, préfacé par Ismaël Kadaré, met en scène avec ironie une histoire vraie qui s'est déroulée à Tirana en 1985 : le passage d'une famille entière dans l'ambassade d'Italie pour fuir le régime totalitaire albanais.

Gyrdir Elíasson, Au bord de la Sandá, La Peuplade
Portrait d’un peintre misanthrope, revenu du succès, grand marcheur devant l’éternel, Au bord de la Sandá de Gyrdir Elíasson, qui se déroule dans l’extrême Nord de l’Islande, ordonne une méditation profonde et puissante. C’est un récit dans lequel rien ne se passe et où pourtant tout fascine.

Bret Easton Ellis, White, Robert Laffont
Bret Easton Ellis, l'auteur d'American Psycho et de Moins que zéro, s'essaie à la non fiction. Le résultat en est contradictoire : érudit et limité, provocateur et mou, brillant et confus. Un livre paradoxal qui semble ne pas aller au bout de son propre projet.

Lisa Harding, Abattage, Joëlle Losfeld
Nourri de l'expérience politique et militante de Lisa Harding engagée dans le mouvement Stop Sex Trafficking of Children and Young People, son roman, Abattage, dénonce le trafic et les abus sexuels sur les mineurs en Irlande.

Dracula et autres écrits vampiriques, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade
Le personnage de Dracula hante l'imaginaire européen. Alain Morvan propose une édition réactualisée d'une grande qualité et une traduction incisive du plus "grand best-seller gothique".

Antonio Tabucchi, Et enfin septembre vint, Chandeigne
Une nouvelle inachevée d’Antonio Tabucchi paraît aux éditions Chandeigne, sept ans quasiment jour pour jour après la disparition de l’écrivain italien. Sa voix revient, reconnaissable entre toutes dans la littérature européenne. Et enfin septembre vint est publié dans une édition trilingue : la version italienne a été traduite en portugais par Maria José de Lancastre et en français par Martin Rueff, dont la postface permet de comprendre la démarche de création tabucchienne et l’entreprise éditoriale.

Bret Easton Ellis © Casey Nelson Bret Easton Ellis © Casey Nelson

Poésie

Philippe Beck, La berceuse et le clairon. De la foule qui écrit, Le bruit du temps
Philippe Beck alterne régulièrement désormais la publication de livres de poésie et de livres de philosophie. Dans La berceuse et le clairon, il travaille sur les liens entre littérature et société et sur le rôle que peut encore jouer l’écrivain pour l’existence même de la communauté.

Julien Syrac, Complainte du mangeur solitaire, Gallimard
Imagine-t-on Don Quichotte en costard-cravate ? C’est à peu près ce qui arrive au « héros » de Julien Syrac, le mangeur solitaire, qui, de tercets en troquets, poursuit un rêve erratique. Comme si la forme lui permettait de mieux toucher le fond.

Essais

Ali Laïdi, Le droit, nouvelle arme de guerre économique. Comment les États-Unis déstabilisent les entreprises européennes, Actes Sud
Le dernier livre d'Ali Laïdi se concentre sur la guerre économique que les États-Unis sont supposés mener contre l’Europe, en utilisant ses vastes pouvoirs juridiques pour déstabiliser les entreprises européennes.

Errico Malatesta, Articles politiques. Idées, organisation et pratique anarchistes, Lux
Errico Malatesta fut l’un des plus importants militants et théoriciens anarchistes de sa génération. Le recueil publié par Lux permet de réévaluer la modernité singulière de l’auteur comme du mouvement anarchiste, tant dans ses formes politiques et littéraires que dans ses contenus théoriques.

Histoire

Jacques Rougerie, Eugène Varlin. Aux origines du mouvement ouvrier, Éditions du Détour
En 1975, Jean Bruhat publiait Eugène Varlin, militant ouvrier, révolutionnaire et communard. Quarante ans plus tard, ce sont trois ouvrages qui, presque simultanément, sont consacrés à Varlin, dont celui de Jacques Rougerie, Eugène Varlin. Aux origines du mouvement ouvrier. Sans doute faut-il y voir un effet des résonances entre les positions qu’il défend, au fil de ses combats, et de nombreuses interrogations contemporaines.

Philosophie

François Jaquet et Hichem Naar, Qui peut sauver la morale ? Essai de métaéthique, Ithaque
La métaéthique est l’étude des questions philosophiques qui portent sur la morale sans être elles-mêmes des questions morales. François Jaquet et Hichem Naar proposent une très riche introduction à ce champ important de la philosophie.

Mark Sainsbury, Thinking About Things, Oxford University Press
Dans quelle mesure les pensées que nous attribuons aux autres correspondent vraiment à ce qu’ils ont dans la tête ? C’est la question que le philosophe Mark Sainsbury examine dans un ouvrage encore inédit en français.

Voltaire, Questions sur l’Encyclopédie. Robert Laffont-Bouquins
Le texte le plus long de Voltaire avait disparu pendant 250 ans sous son titre et sa forme propres. D’où l’exceptionnel intérêt des Questions sur l’Encyclopédie, édition de 1 650 pages époustouflantes dans la collection Bouquins, apte à faire advenir un second Dictionnaire philosophique.

Sociologie

Octave Debary. De la poubelle au musée. Une anthropologie des restes, Créaphis
Les restes, les vestiges et les déchets constituent désormais un matériau de choix pour les sciences sociales. S'ils donnent prise au travail mémoriel, ils évoquent aussi les sombres perspectives d’une humanité submergée par ses déchets. Le livre d’Octave Debary creuse ce sillon en mettant en parallèle le tri des poubelles et le tri des objets destinés à cristalliser la mémoire collective.

Arts plastiques

Francis Bacon, Conversations. Préface de Yannick Haenel, photographies de Marc Trivier. L’Atelier contemporain.
Le recueil d'entretiens de Francis Bacon avec des journalistes, des conservateurs et des écrivains constitue un idéal pendant au livre classique de David Sylvester autrefois préfacé par Michel Leiris. Ils dessinent le portrait de l'artiste et de son appétit, pour la saveur tragique et sensuelle de la vue.

Cinéma

Philippe Roger, L’attrait du piano, Yellow Now
Philippe Roger choisit douze films dans lesquels le piano joue un rôle-clé qui éclaire la poétique des cinéastes, de Max Ophuls à Jean Renoir, en passant par Borzage, Sirk et Godard.

Théâtre

Euripide, Électre/Oreste, mise en scène d’Ivo van Hove
Sous le titre Électre/Oreste, le grand metteur en scène européen Ivo van Hove fait entrer deux pièces d’Euripide au répertoire de la Comédie-Française, salle Richelieu. Il choisit une actualisation qui dit s’inspirer de processus de radicalisation contemporains.

www.en-attendant-nadeau.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.